31 janvier 2008

PANIC

Helloes. J'ai déménagé. Je n'aime pas le quartier. Je ne me sens pas vraiment chez-moi. L'appartement lui-même est sympathique. Confortable. On manque de meubles. Le peu de meubles qu'il y a viennent d'ailleurs. Des cadeaux. Vieux. Je préfère ne pas m'y asseoir, généralement. On manque de rideaux. Il y a zéro intimité.

On n'a pas encore fait brancher le net. J'aime bien la liberté que ça entraîne. Je passe le plus clair de mon temps à lire, à écrire. Ça fait du bien.

Je bois du thé. Je dépense tout mon argent en babioles et en nourriture dite santé. Est-ce que ça s'accorde. Je n'en aie aucune idée.

Je perds du poids. Je crois. J'ai réussi à inter changer JOHN WILKINSON, l'immonde professeur d'anglais qui n'a vraisemblablement pas assez économisé pour sa retraite, et qui fait durer le DÉPLAISIR de l'enseignement, avec une jeune indienne et son group de 11 étudiants. Ça me semble sympathique. J'ai le jugement facile, ne m'en voulez pas.

La session s'annonce dure. On me demande déjà des remises de 12 pages, des exposés oraux, des réflexions. Fin de DEC oblige.

Je me suis fait courtiser par une femme. Je rêve à des policiers. Je suis fascinée par mes lectures sur la mythologie grecque. Je m'ennuie.

Chi chi chi.

Aurevoir.

Aucun commentaire: