11 septembre 2008

Feeling

À tous ceux qui n'osent pas aborder de demoiselles parce qu'ils sont trop gênés, et qui dépriment parce qu'ils ont beaucoup à partager sans pourtant arriver à s'ouvrir aux autres.

À toutes celles qui prennent comme compagnon le premier colon venu, juste parce ce dernier a osé faire les premiers pas.

À tous ceux qui se meurent d'ennui parce que leur cercle d'amis est en fait un triangle composé de leurs deux parents.

À tous ceux qui aimeraient bien diversifier leurs relations, parce que la plupart de leurs amis sont en fait une seule et même personne sous différents visages.

À tous ceux-là, je dis que vous devriez avoir un litre d'alcool en permanence dans le sang.

Ouais.

Une petite chaleur équivaut à pouvoir aborder n'importe qui d'un beau sourire, et à réussir à faire fi de sa gêne et de son angoisse.

Un peu d'alcool immunise des humiliations.

Un peu d'alcool et on est smooth, on est relax, on s'amuse.

Ce soir, en arrivant au party d'initiation des étudiants de mon programme, j'étais mal à l'aise. Tant de gens que je ne connaissais pas. Personne sur qui m'appuyer. J'avais déjà envie de quitter.

Et trois verres de bière plus tard, j'avais abordé une trentaine de personnes.

Tout le monde est pareil, au fond. On a tous nos petites inhibitions, nos petits soucis. Plutôt que d'être jugés, on préfère faire semblant de rien et passer notre chemin. C'est plus simple, plus sécuritaire pour l'égo.

Si on était tout le temps feeling, rien n'avancerait, mais au moins on serait heureux.

Voilà.

5 commentaires:

louisss_1 a dit...

Tout le monde sait que prendre un petit coup, c'est agréable...

Nayrus a dit...

Ouais, bon. J'aurais fait un jeu de mot plate, mais je suis pas d'humeur.

louisss_1 a dit...

Je me suis retenu aussi....

Mélo a dit...

Ce qu'il faut retenir en fait, c,est que l'alcool (particulièrement le vin), est un lubrifiant social.

Stephane a dit...

Comme un dit...Un verre pour le courage et un pour la route.

Tout serait plus simple et mon égo se porterait bien.

Messemble qu'on se trouve toujours plus beau lorsqu'un peu en boisson.