23 septembre 2008

La coloc disparue?

Ma coloc est partie je ne sais où hier matin. Elle n'est toujours pas rentrée.

C'est la fête dans l'appart. Popote nudiste et musique plein volume.

N'empêche que je commence à m'inquiéter. C'est la première fois que je la vois sortir de la maison pour une durée qui dépasse le temps d'un cours. Pas que je m'attende à un appel ou à un mot d'explications, je ne suis ni sa mère ni très intéressée, mais reste que c'est bizarre, pour une fille qui a si peu de vie sociale, de découcher deux nuits de suite.

Elle a reçu un appel avant-hier vers minuit. La conversation fut brève. À ce que j'en aie compris, un homme l'invitait à souper. Elle lui a dit qu'elle avait déjà soupé. Il lui a dit qu'il allait quand même passer la chercher pour faire une balade d'auto. Juste après l'appel, elle a passé un coup de fil à une amie. Elle lui a raconté la conversation qu'elle venait d'avoir. Elle ne semblait pas très emballée.

Elle a dit "Il est très tard".

Ce soir-là, je sortais, moi aussi. Coloc et moi, par pur hasard, attendions en même temps le compagnon de notre rendez-vous respectif.

Je ne savais pas qu'elle attendait quelqu'un aussi, puisqu'on ne se parle jamais des vraies choses. Lorsque j'ai vu une voiture arrêter devant la maison, je suis sortie, croyant que c'était l'ami que j'attendais.

Il a baissé la fenêtre de la portière. Je l'ai joyeusement salué et ai tenté de tirer la poignée côté passager. Il a bredouillé quelque chose. J'ai jeté un coup d'oeil au conducteur et me suis confondue en excuses. J'ai beaucoup ris.

Cependant, je le trouvais un peu vieux pour être l'ami de ma coloc. Un peu trop poli, aussi. Il parlait comme un vieux professeur universitaire. Il avait un ventre rond et de petits seins. Il replaçait sans cesse ses lunettes.

"Honoré de faire votre connaissance, mademoiselle. Oui, oui, elle m'a beaucoup parlé de vous. Oui, vous êtes charmante. Auriez-vous l'amabilité de la prévenir de mon arrivée?"

Donc voilà. Ce soir-là, elle est revenue saine et sauve, mais dès le lendemain, elle était repartie. Pas revue depuis.

Je crois que sa famille est en Chine. Ses amis ne sont pas continuellement en contact avec elle. Je suis donc la seule qui puisse réaliser, dans l'immédiat, si elle manque à l'appel. C'est ma responsabilité de signaler sa disparition.

Si demain, elle n'est toujours pas rentrée, j'avertis la police.

3 commentaires:

Onirique a dit...

J'avoue, c'est inquiétant... ou p-e qu'elle s'envoie juste joyeusement en l'air depuis 2 jours! :)
(tk c'est ce que je souhaite et pas autre chose...)

Le Prodige a dit...

Faut toujours se méfier des gars qui ont une bédaine et de seins. Ca cache quelque chose !

louisss_1 a dit...

A-t'elle emporté son lustrant a plante? :)