25 septembre 2008

Questionnaire édulcoré

Je suis mal à l'aise à répondre au questionnaire original, qui est ma foi gros et gras, j'en fais donc une version softcore. Maintenant, je suis juste à demi plate.

1) Ton premier baiser, c'était où?


Mon premier baiser, je ne m'en souviens plus. J'étais la coqueluche de mon école primaire. J'ai dû sortir avec au moins quinze garçons, tous plus âgés que moi. Ça en fait du bisou.

Et oui, déjà à ce moment-là, j'étais lolita.

Le truc le plus weird par contre, c'est qu'à sept ans, il y avait un jeune adolescent qui faisait la trotte tous les soirs, de l'école secondaire à ma cours d'école primaire, juste pour jouer avec moi.

J'y repense. M'semble que c'était douteux. Enfin bon.

Mon premier french par contre, ça je m'en rappelle bien. C'était avec LUCAS. Oh, j'aimais Lucas. C'était the real deal. J'avais hâte d'aller à l'école pour voir Lucas. Quand je le voyais descendre de l'autobus jaune, je jouais hard to get, je faisais rebondir mon ballon de basket ball jusqu'à temps qu'il m'aborde de lui-même. J'avais neuf ans. J'aimais Lucas. Il avait le toupet jaune. C'était un marginal.

Donc, mon premier french s'est déroulé au parc d'enfants de mon école, dans un gros tube orange. Sa langue se faisait aller, et moi, perplexe, je le laissais faire les yeux fermés. C'était tout baveux. J'ai pas aimé l'expérience, mais j'aurais fait n'importe quoi pour mon beau Lucas. Les surveillantes nous regardaient avec un petit oeil malicieux. J'étais gênée. Je n'ai plus frenché dans la cours d'école.

2) L’âge de ta première fois avec un homme?

Dix-huit ans. C'était important pour moi. J'avais un copain depuis trois ans, et il avait toujours été patient. Il était plus âgé que moi, mais comprenait qu'il devait attendre. Il a attendu.

Trois jours avant mes dix-huit ans, j'ai rompu.

3) L’âge de ta première fois avec une femme?

Pas encore arrivé, mais oh, ça m'intrigue. Je suis assez masculine dans ma nature. J'ai une bonne drive. Voilà pourquoi si peu d'hommes m'allument: j'en juge très peu capables de me dominer.

Avec une femme, ce serait spécial, ce serait une toute nouvelle expérience.

Par contre, il y aurait un manque.

Pas de pinisse.

Ce ne serait pas... complet, ni entièrement satisfaisant.

Reste que c'est un truc que je serais curieuse d'essayer, mais pas en ménage à trois. Je ne veux pas partager mon homme. Dans son lit, c'est moi l'alpha lolita.

4) Combien de partenaires?

Deux. Ouais. Vingt ans.

5) Lieu le plus insolite pour l’amour?

Une ruelle aux petites heures du matin. C'était froid. C'était chaud. C'était salement bon.

6) La fois où tu as le plus ris au lit?

Pendant une joyeuse séance, monsieur m'a malencontreusement tailladée du bout de l'ongle. Je n'ai rien senti. C'était bon quand même.

Compte tenu que je prenais mon pied, il n'a pas ralenti la cadence. Surprise par tant de fluidité, j'en suis éventuellement venue à vanter mon excitation, question de flatter et d'allumer mon partenaire.

Il y eut un malaise.

J'ai ouvert les yeux.

Oh, pour être fluide, c'était fluide.

Et malgré tout, il n'avait rien dit. Il avait gardé son sang froid et avait fait comme si de rien n'était. C'était à mourir de rire.

7) Position(s) préférée(s)?

Oh, je ne sais pas . . .

8) Faire l’amour, c’est forcement être nu?

Être habillé confortablement, et au fur et à mesure que l'acte avance, enlever un morceau à la fois, c'est bien. Tout à coup, tu deviens conscient de la douceur et de la chaleur de la peau de ton compagnon.

9) Tes records?

Dix-sept.

10) Tes records en durée?

Je perds habituellement notion du temps. C'est chaud.

11) Envers qui as-tu des idées coquines?

Le Survenant, lui et lui, mais pour ce dernier, ce serait moi qui le prendrait.

12) Que fais-tu quand tu vois ton chéri dans la douche?

Je suis empreinte de respect. Qu'il est beau!

13) La partie que tu préfères chez un homme?

Ses lèvres humides. Son dos large. Ses épaules rondes. Son ventre palpitant. Son aine invitante. Et son membre, son membre!

14) La partie que tu préfères chez une femme?

Hm. La courbure naturelle du dos. La nuque délicate. Les clavicules sensibles aux baisers. Le bout des fesses croquable. Pas super inspirée pour celui-là. Je suis hétéro, eh.

Je tague tous les straights qui ont été tagués auparavant, mais n'étaient pas game d'y répondre.

4 commentaires:

louisss_1 a dit...

Tu dis avoir "fait la chose" a dix-huit ans, mais ta laissé ton chum trois jours avant ton anniversaire.... donc, c'est pas avec lui?

Trois ans a attendre pis ciao babe?

C'est flou... y'é tard...

Nayrus a dit...

Non, c'était pas avec lui. Trois jours avant ma fête, je l'ai laissé.

Je suis tombée en amour avec quelqu'un d'autre, et me suis offerte à lui d'un coup de tête à peine quelques jours après.

C'était insensé. C'était dangeureux.

On est sorti ensemble pendant 2 ans.

CoCo a dit...

J'ai adorée ta version très chère. Bizarrement plus je te lie plus tu m'intrigues.

Le célibataire endurci a dit...

Bon, je vais peut-être remplir celui-là, mais pas tout de suite.