8 octobre 2008

Tague

Le concept est d'écrire une longue liste de faits à propos de moi. Merci de la tague, Martine. Je vais prendre le temps d'écrire un petit quelque chose de drôle ou de consternant à chaque question, parce que sérieusement, 100 lignes de platitudes, ça serait ne pas vous aimer.

1. Je déteste le mot "chose".

2. J'utilise les toilettes pour handicapés. Si j'ai la malchance d'entrer dans un lieu sans toilettes privées pour handicapés, et que celles des femmes sont pleines, je n'ai absolument aucun problème à aller à celles des hommes. Je n'ai jamais vu un homme s'en plaindre. Ils en sont habituellement émoustillés. Crés hommes.

3. Je suis Gémeaux et ça me va comme un gant. J'ai une personnalité double. Je suis aussi Dragon, mais quand j'ai commencé à m'en vanter à mes amis d'école, j'ai vite réalisé que tout le monde était Dragon. Maudite bande de copieurs.

4. Je suis hétéro. Vraiment hétéro. Un de mes amis m'a dit récemment: "Tsé Clau, c'est vraiment le fun avec toi, parce que j'sais pas, t'es vraiment femme" Je ne suis pas sûre d'avoir compris ce qu'il voulait dire, mais c'est le fun pareil.

5. Je suis droitière. C'est tellement pas original, mais selon les statistiques, j'vais vivre 9 ans de plus que les autres losers gauchers.

Pour une raison obscure, je me maquille beaucoup mieux de la main gauche. Mon mascara est toujours laid à droite et parfait à gauche. Pour compenser, recréer une balance, j'enlaidis la gauche.

6. J'ai une fraise sur l'épaule et du vin sur une fesse. Pour l'épaule, étant plus jeune, c'était la grosse mode que de me la puncher en signe de franche camaraderie. C'était comme un gros bleu le fun. J'aurais voulu qu'ils meurent. Tous.

7. Je craque mon cou. Je craque aussi mon plexus, mais ça, ça fait pop et c'est moins agréable.

8. Je me badigeonne de crème anti-cellulite tous les soirs bien que je n'aie pas vraiment de cellulite. Depuis, on me complimente sur ma silhouette et on me dit que j'aie perdu du poids. Ça me fait une petite chaleur.

9. J'ai un problème: je DOIS communiquer. Je suis incapable de garder en dedans la plus infime parcelle d'anxiété. Dès que j'ai un problème, ça urge, ça presse, je dois le sortir. Et des que c'est fait, par la bouche ou par la plume, je me sens instantanément mieux. Ne me confiez pas vos secrets.

10. J'ai de très gros écouteurs. Ça me plaît bien. Lorsqu'on m'aborde, je fais semblant que ma musique est très forte. La vérité est qu'il n'y a pas de musique.

11. Je bois mon alcool avec du lait. Amarula et Bailey's de préférence. Je n'aime ni la vodka, ni le whisky, ni le rum blanc. Par contre, j'aime les Gin Tonics faits avec du Bombay Sapphire et beaucoup de lime. C'est une recette de l'Autre.

12. J'ai jamais réussi à trouver de noms à mes chats. Du temps ou j'en avais, ils s'appelaient tous "ben oui, ben oui t'es ben beau"

13. J'ai des réflexes incroyables. C'est un don. J'ai été gardienne de buts au soccer pendant quelques années, mais ne me suis jamais pointée aux pratiques. Mon entraîneur voulait se tirer une balle. Je ne savais pas kicker un ballon, mais je les arrêtais tous. J'étais de loin la meilleure gardienne de la ligue. Mes arrêts étaient toujours spectaculaires, et j'étais la première à m'en surprendre. Je n'avais absolument aucun mérite.

14. Du temps où j'étais gardienne, j'étais un tough puppy et je m'attirais les foudres des équipes adverses. On ne PÉNÉTRAIT PAS dans ma ZONE. J'étais vraiment violente. C'est arrivé plus d'une fois où les entraîneurs adverses demandaient à leurs joueuses de se mettre à plusieurs sur moi. Je ne compte plus les coups de crampons que j'ai reçus. J'avais toujours les cuisses ensanglantées (j'en ai encore des cicatrices), mais jamais je ne me retirais. Mon entraîneur voulait se tirer une balle, encore. Il paniquait tout le temps. Je me rappelle d'un match particulièrement sanglant, où dans des élans absolument incontrôlés et aléatoires, j'avais réussi à arrêter la quinzaine de tirs au but qu'on m'avait imposés. L'autre équipe était d'un calibre de loin supérieur à la mienne, mais elles n'arrivaient tout simplement pas à compter.

Vers la fin du match, on ne se préoccupait même plus des buts; on m'attaquait directement. J'étais la reine de mon cercle de peinture. J'ai fait quelques blessées ce jour-là, et on me l'a remis à grandes baffes. J'avais du sang dans les yeux mais je refusais obstinément de me retirer. J'arrêtais encore des balles. C'était ridiculement hardcore.

15. Pour une raison obscure, mes amis aiment me donner des vibrateurs ou des monsieurs en plastique en cadeau. Apparemment, j'ai toute une réputation. J'aime même pas ça. C'est froid.

16. J'ai une tendance à faire des otites. J'en ai fait au moins une cinquantaine dans ma petite jeunesse. Le médecin m'a dit qu'à la prochaine, il me mettait un tube dans l'oreille. Étant petite, la grosse bouillotte chaude était mon seul réconfort. Je me rappelle avoir passé des nuits entières à crier le nom de mes parents, à moitié dingue sous la douleur.

J'aime insérer un gros drame personnel au milieu de pleins d'histoires anodines. J'imagine vos malaise et ça me fait rire.

17. Côté amoureux, j'ai eu deux vraies relations de trois et deux ans, et une autre d'un an et demi que je n'arrive pas à définir. De 13 à 20 ans, j'ai été célibataire un mois. Enfin, peut-être plus, mais ça, ça dépend de la définition qu'on donne à la relation bizare d'un an et demi.

18. Des fois, je me dis que ça serait mieux si j'étais renfermée, malheureuse et laide. J'écrirais mieux.

19. Mon père est scientologue.

20. Ma mère est une femme fatale.

21. Au secondaire, j'étais détestée par les grandes cliques de monde frais. Je m'imposais. Je ne compte plus les fois où on m'a attaquée parce que je répliquais du tact au tact aux insultes. J'étais très sportive, très forte physiquement, mais détestais attaquer les autres. Je finissais toujours par maîtriser mes assaillants sans jamais les frapper. En fait, non, je n'ai jamais frappé quelqu'un, à vie. Moi, je préférais les écraser tranquillement au sol, puis m'asseoir gentiment sur eux. Ça les calmait. C'était plaisant.

22. J'aime vraiment ma petite ceinture de serveuse. Je dois toujours me contenir pour ne pas me mettre à danser comme dans un western, les mains sur les hanches à donner de grands coups de pattes.

23. Je me badigeonne les lèvres de crème hydratante tous les soirs.

24. J'ai une jeune soeur, châtaine aux yeux bleus, et je la regarde grandir avec intérêt. Je la soupçonne de devenir plus belle que moi.

25. Mon frigo est plein de viandes froides, de fruits et de légumes. C'est tout.

26. À tous les mois, j'invente une excuse au guichetier STM pour qu'il me laisse acheter une cam tarif réduit sans que je ne lui montre mes cartes. Ça marche tout le temps.

27. Je veux devenir professeur au collégial. C'est comme un rêve d'humoriste déchue.

28. J'aime vraiment mon petit travail. Je pleurerais si je le perdais.

29. Je me débrouille toujours pour dépenser ma paye de la semaine en entier, soit sur moi, soit sur les autres.

30. Je ne veux pas d'enfants. Je serais une mère abominable.

31. Je crois à quelque chose de semblable au karma. J'ai vécu trop de hasards absolument incroyables pour ne rien croire.

32. J'aime grignoter.

33. Je ne suis heureuse que si j'ai de l'argent pour faire ce que j'ai envie quand j'en aie envie.

34. J'accroche mes sous-vêtements un peu partout dans ma chambre pour les faire sécher sans les abîmer.

35. J'aime me balader nue dans la maison. Je me sens jolie. Avoir une coloc est un traumatisme.

36. Je suis une incroyable retardataire pour ce qui a attrait aux obligations.

37. À la maison, sans chaussettes, je marche toujours sur la pointe des pieds.

38. Mes oreilles ne sont pas percées. Bébé, j'ai candidement tiré les grands anneaux dorés que portait ma mère. Une petite giclée de sang plus tard, mon père a décidé qu'aucune de ses filles ne se ferait jamais percer les oreilles.

Jamais.

39. J'aime être bien au chaud. Ma chambre est un cocon.

40. Quand je commande de la pizza, c'est le lendemain que je suis vraiment heureuse parce que moi, ce que j'aime, c'est la pizza froide.

41. Lait de soya au chocolat, oui merci.

42. Je surveille la grille nutritionnelle de tout ce que je mange.

43. J'ai de gros running shoes laids que j'aime porter les jours de déprime. Et lorsque je ne suis pas déprimée et que je les porte, je le deviens. Ce sont des chaussures foncièrement vicieuses.

44. J'ai 32 tounes de Bon Jovi sur mon ordinateur.

45. Parfois, j'aimerais être un homme. Je serais un amant extraordinaire.

46. Je n'ai pas de permis de conduire. Ma carte d'assurance maladie est expirée. J'ai perdu mon certificat de naissance.

47. J'achète compulsivement des livres usagés. J'en lis un sur douze.

48. Souvent, j'ai tellement hâte à un événement en particulier que j'essaie d'aller dormir pour que le temps passe plus vite. Ça marche jamais.

49. Mon plus grand rêve serait d'écrire une série télévisée à grande échelle.

50. Je trouve que cinquante, c'est un beau chiffre pour arrêter d'écrire.

13 commentaires:

Stephane a dit...

Aye,

Toi je t'aime bien.

Tu veux faire un switch de bilbiothèque de livre non-lu? J'en ai a pu savoir quoi en faire.

Ceux que j'ai lu, je les ai déja donné ou perdu...

Misère.

Nayrus a dit...

Donne-moi des titres! Les miens sont tous pas mal bons.

Même si je ne les ai pas lus.

Stephane a dit...

Tu veux quoi?

J'suis sur que si tu nomme dix titres, j'en ai au moins 3 dans ma bibliothèque des non-lus.

C'est à ce point...

Sourcil Jaune a dit...

Très sympathique comme top 50! Ça donne envie de te connaître. :)

Nayrus a dit...

HMM.

Dracula de Bram Stocker

Plusieurs tomes de la saga de Bernard Werber

N'importe quoi de Vladimir Nabokov

The Old Man and the Sea d'Hemingway

N'importe quoi de Jack Kerouac.

Un recueil de la poésie de Nelligan

C'est à peu près ce que je recherche en ce moment. Tu as de quoi me nourrir?

louisss_1 a dit...

Un chance que tu t'es arrêtée a cinquante, parce que j'étais sur le bord de fantasmer sur toi! :p

Nayrus a dit...

Mon Dieu. Que se passe-t-il? Je suis aimée?

Ah ben. C'est plaisant. :)

Stephane a dit...

Je crois que j'ai Lolita en kek part...

Le vieil homme et la mer aussi (p-être même en anglais)

Kerouac, j'en ai 2-3, de mémoire 'Big Sur' et 'On the Road' c'est sur.

Nelligan, faut fouiller mais j'crois bien aussi.

(J'te l'avais dis...by the way, tu veux pas vraiment lire Dracula, c'est très très ordinaire...)

Onirique a dit...

J'ai aimé lire Dracula moi! Mais c'est parce que je fantasme sur les vampires! :D

olimax a dit...

Ah, dommage que t'arrêtes à 50, c'était plutôt divertissant.

Plus que les autres en tout cas ;)

Nayrus a dit...

J'ai lu Lolita. C'est d'ailleurs mon roman préféré à vie.

Dracula, c'est iconique. Ça représente toutes les peurs de son époque, et une partie de la théorie freudienne. Je suis intéressée à le lire par culture plus que pour autre chose.

À la demande générale, je vais continuer le top 50.

Anonyme a dit...

Je vient de lire a cause du pinocchio... et ca me trouble a quel point on se ressemble toi et moi!

-pis

JUS a dit...

j'suis gaucher =(

ben marde