29 octobre 2008

Le message

Elle est en ligne.

Vite, un mot gentil, une touche d'intrigue, un trait d'humour.

Elle ne répond pas.

Un autre essai.

Ses longs cheveux sont décolorés. Sa langue, percée. Et depuis qu'il l'a rencontrée, il ne fait que se caresser.

La dernière fois qu'ils s'étaient vus, elle était tout sourire. Une bonne soirée. Le galbe de ses seins ronds dansait lorsqu'elle riait. Il la faisait rire exprès.

Puis il l'avait déposée chez-elle, comme un gentleman. Il avait longuement laissé traîner ses lèvres sur le charmant duvet de ses joues roses, et l'avait regardée monter les marches sans même essayer de la suivre. C'est qu'elle lui avait promis un lendemain.

Depuis, trois courriels et aucune réponse.

Il s'obstine à lui réécrire. Il veut la revoir.

Une fenêtre clignote.

Ce n'est pas elle. C'est une autre fille. Une fatigante qui passe son temps à lui envoyer des messages.

3 commentaires:

Pinocchio a dit...

Le monde est si cruel!

Isabelle a dit...

Oui, parfois, le monde est injuste...

Le célibataire endurci a dit...

Hey Nayrus, j'ai déjà un blog, alors arrête de raconter ma vie sur le tien. :p