9 octobre 2008

Tague 2

Puisque tout le monde a bien aimé la tague, je vais la continuer de 50 à 100. J'ai écrit ces 21 énoncés dans un cours.

Les cours, ça m'inspire à faire autre chose. C'est mal.

51- Y'a rien qui me fait plus plaisir qu'une boîte email pleine. Les jours où je n'ai rien de prévu (euphémisme pour "où je n'ai aucune vie"), je peux refresher la page une fois à toutes les 3 minutes dans l'espoir d'avoir reçu quelque chose. Je maintiens plusieurs correspondances en même temps, où je raconte ma vie de long en large. Ça me fait plaisir. Je crois que ça remonte au temps où j'avais une correspondante. On s'envoyait des lettres de 20 quelques pages, et c'était toujours la grosse excitation, chaque matin, lorsque je vérifiais la boîte aux lettres. On est graduellement passées des petites enveloppes classiques au format mammouth, long comme mon avant-bras et rempli de papier-bulle. C'était fantastique.

52- Je peux prendre jusqu'à deux heures pour rédiger un message. Deux heures à peaufiner mes mots, à penser à des tournures humoristiques, à rendre l'écriture la plus fluide possible. C'est ridiculement pointilleux.

53- Je tarde toujours à indiquer à mon hotmail qu'un pourriel est un pourriel parce que, bah, lorsque je me connecte, ça compte comme un message, et ça contribue à un chiffre plus rond, à une excitation plus grande.

54- Je suis une grande passionnée. Si je me lance dans quelque chose, c'est à temps plein, c'est à très peu dormir et à en accumuler le plus d'information ou de travail possible. J'épuise le sujet, m'épuise moi-même et finis repue et satisfaite.

Wow, on dirait vraiment une description de pratique sexuelle.

55- J'aime me lancer dans des passions nerdy et enfantines. J'ai déjà été passionnée de lutte, de comics et de cartes magic. À toutes les fois que je m'immisce dans le milieu, c'est la cohue chez les vétérans. Tout le monde vire fou. C'est la gente masculine en délire. Ça sent la chip mouillée et le coca cola diet.

Et c'est tout le temps pareil. On m'ouvre la porte et tire ma chaise. On prouve sa virilité en étalant son savoir sur Wolverine ou en exhibant son Black Lotus édition Alpha. Au début je trouve ça drôle. Après, je m'en vais.

56- Pour une raison obscure, ces jours-ci, j'ai soudainement le goût de prendre soin de moi. De force. J'ingurgite verres d'eau sur verres d'eau même si je n'ai absolument pas soif. Je me prépare des salades de fruits et de légumes même si ce n'est vraiment pas ce que j'ai envie de manger. Je prends de longues marches inutiles. J'échange un teint radieux contre la peau de mes fesses, à coups de petits pots et d'onguents onéreux. C'est d'ailleurs la seule dépense superflue que je me permets. J'ai commencé à déposer mes payes au complet sur ma carte de crédit, et ça, c'est vraiment incroyable.

Avec du recul, je réalise que j'ai vraiment eu un mode de vie malsain pendant longtemps, tant au niveau physique que psychologique. J'en ai assez. Je m'assagis.

J'vais être vraiment plate à 40 ans.

57- J'ai une vingtaine de chandelles un peu partout dans ma chambre, spécialement achetées en prévision de soirées coquines à venir. Aucune n'a été entamée en trois mois.

58- J'ai mis une boîte dans une boîte, que j'ai placée dans une plus grosse boîte, qui elle-même est dans une boîte encore plus volumineuse, et au milieu de tout ça, il y a deux cocottes de marijuana et un briquet. Je ne sais pas de qui je me cache, mais ça m'amuse.

59- J'ai des pieds de clown.

60- J'aimerais avoir un voisin coquin, volets grands ouverts, qui exhibe ici et là son physique ciselé par inadvertance. Ce serait mon petit secret.

61- Les policiers me sont infiniment attirants, et ce surtout depuis qu'ils protestent en jeans. Petit, vieux ou laid, si tu marches comme un coq, exhibant ton badge arrogant, les mains sur ta ceinture pleine de pouvoir, moi, je monte dans ton auto.

62- Si mes sous-vêtements sont moches, je passe une mauvaise journée.

63- Lorsque mes doigts sont moindrement sales, faute de moyens, je les essuie subtilement sur le revers de mon pantalon.

64- Est-ce que je suis la seule chez qui le Listerine détache des morceaux de joues?

65- J'ai de la difficulté à rester attentive lorsque les autres parlent. Je trouve ça infiniment désagréable de ma part. Leurs paroles me font penser à quelque chose, à un scénario ou à un argument, et mes pensées s'envolent. Quand je reviens à moi, rapidement parce que ça m'agace, j'ai perdu pas mal d'information. Bien sûr, ce n'est pas tout le temps le cas. C'était un réel problème avec l'ex Grand Tendre, pour qui je nourrissais fantasmes par dessus fantasmes. Je ne retenais absolument rien de ce qu'il me racontait.

66- J'abuse du fard à joues.

67- J'ai jadis poussé violemment une infirmière qui tentait tant bien que mal de me donner un vaccin. C'était un réflexe. C'était la troisième fois. Elle a rebondit au loin, et s'est fait remplacer dans un éclatant juron.

68- Quand j'obtiens ce que je convoite, je perds tout intérêt. C'est presque tout le temps vrai.

69- Je n'aime pas les 69. C'est trop dur de se concentrer.

70- J'ai de la difficulté à me fâcher. Ça prend trop d'énergie, c'est fatiguant. Et quand je suis mécontente, je peux me mettre à rire spontanément, et c'est terminé, je laisse tomber la mauvaise humeur. La vie ce n'est pas sérieux.

71- Je n'aime pas les gens très sérieux. Ça m'énerve au plus haut point. Ceux qui n'entendent pas à rire. Ceux qui parlent pour afficher et non pour être compris. Ceux qui se vautrent dans l'abstrait le plus total.

La vie est absurde. On travaille toute notre existence pour apprendre, pour comprendre, et plus on apprend, plus on comprend qu'au fond, on ne sait rien. Puis on oublie. Puis on meurt. C'est tout.

Autant en rire.


Maintenant, j'ai un cours. Je continuerai tout à l'heure.

Je n'ai pas le temps de me relire. À bas le jugement.

6 commentaires:

Pas Parano a dit...

Si j'étais paranoïaque, je dirais que le numéro 71 s'adresse à moi, mais comme je ne le suis pas, je répondrai seulement ceci:

Le célibataire endurci a dit...

55- Magic, c'est mal. Mais c'est moins pire que les jeux de figurines genre Warhammer. J'avais une coloc (pas la belle, mais sa soeur) qui a dépensé des centaines de dollars juste pour les peindre...

56- S'assagir n'est pas synonyme de devenir plate. Regarde moi, je suis très sage et j'ai une vie très saine! (visage perplexe en écrivant ça)

57- Il faudra remédier à ça bientôt alors.

61- Les policières aussi.

64- Non.

70- Moi aussi. Je suis trop lâche pour me fâcher.

Sourcil Jaune a dit...

D'accord avec toi pour le 69! ;) Ça me fait le même effet que d'essayer de me taper sur la tête d'une main et frotter mon ventre de l'autre...j'en viens à manquer de coordination!

J'ai hâte de lire la suite...

Nayrus a dit...

pas parano: ... quoi?

Mélo a dit...

"64- Est-ce que je suis la seule chez qui le Listerine détache des morceaux de joues?"

Non t'es pas la seule... Ya aussi des dentifrices qui me font ça... C'est agaçant...

Stephane a dit...

Moi ce qui m'inquiète, c'est que je sais exactement de quoi tu parle avec ton Black Lotus et la 'crowd' de 'geekeux poli'

Ah la la...