18 novembre 2008

La Distillerie - Le compte rendu

J'avais mal dormi. Quatre heures sur le dos, puis, dans un bondissement cardiaque, un réveil limpide.

C'était le stress.

Car c'était moi qui avait encouragé les gens à venir, qui leur avait promis une bonne soirée en échange de leur anonymat. J'allais être jugée. Comme tout bon lecteur, on m'avait fantasmé, on m'avait embelli mentalement, on s'attendait à quelque chose de bien précis.

Mon plan était de passer chez le coiffeur vers 16h pour être magnifique à 18h.

Finalement, après quelques minutes à peine, je suis ressortie du salon avec exactement la même tête qu'à mon entrée, moins cinquante-cinq dollars en poche.

Je suis entrée dans une Distillerie presque vide avec deux heures d'avance, et me suis vite dirigée vers les salles de bains pour me barbouiller les lèvres de rouge.

Plutôt que de poireauter, j'aurais pu aller me promener et arriver plus tard, mais avec la pluie, mes cheveux auraient frisé.

La priorité à l'apparence physique, toujours.

Puis je me suis installée à une table, et me suis rapidement ennuyée.

Question de me divertir, je me suis dit que j'allais tester le pouvoir de mes toutes nouvelles lèvres de femme forte.

Je me suis levée, ai écrasé le parquet de mes talons effilés, et ai demandé à un petit monsieur de bien vouloir aller s'installer ailleurs. Je jugeais sa table être située dans le périmètre réservé à notre rencontre.

Il n'avait pas à se déplacer. La salle était vide. C'était un caprice ridicule de ma part. Pourtant, il a pris son verre, son manteau, et est allé s'asseoir plus loin en me laissant sa chaise encore chaude.

J'avais réussi. Les lèvres marchaient bien. Me restait plus qu'une heure cinquante-cinq à tuer. Il me fallait un autre défi.

J'ai donc décidé d'inventer un cocktail complexe et d'en faire préparer un format géant par le barman.

À mon étrange requête, ce dernier s'est gratté la tête, m'a dit que ça ne se faisait pas, mais que pour cette fois-ci, il le ferait.

Et en me disant ça, il me regardait d'un drôle d'air. Je surprenais ses yeux aller et venir de ma bouche à mes yeux. Il s'imaginait peut-être une ruelle sombre, un coup de bassin rapide, un râle victorieux.

Tant mieux, en autant qu'il me serve.

Plus tard dans la soirée, quand dans un excès d'alcoolisme sympathique, un homme m'a battue au bras de fer, je n'en ai été que très peu peinée: Ma réelle force se situe désormais dans mes babines.

De retour à ma table, j'ai fixé le verre ruisselant, la rue noire, rouge et verte, et je me suis dis qu'au fond, personne n'allait se pointer, et pendant quelques minutes, je vous ai tous haï.

Monsieur Rien, bière à la main, est arrivé à ce moment. Lapin blanc a suivi de près. On a parlé comme si on se connaissait.

Et je vous ai aimé de nouveau.

Vous vous êtes par la suite pointés un par un, et j'avais envie de tous vous pousser les uns vers les autres, j'avais envie d'être partout à la fois, je passais de groupe en groupe en m'assurant que tout le monde s'amusait, que tout le monde était bien.

Dans mes conversations ici et là, je vous gardais à l'oeil.

J'ai aimé Cristine qui glougloutait d'amour et d'alcool.

J'ai aimé Pinocchio avec son manteau de poète et sa gueule angélique.

J'ai aimé CoCo avec son petit menton pointu et ses grands yeux doux.

J'ai aimé DeBleu, mais lui, il avait l'air de préférer Onirique.

J'ai aimé P'tit Pied et Pinocchio, et je les ai imaginés formant le plus dépareillé mais le plus adorable des couples.

Et j'ai aimé le fait que tout le monde, sans exception, avait bonne haleine.

Puis on m'a félicitée pour la belle soirée, me donnant beaucoup trop de crédit à mon goût, mais, bien sûr, j'ai tout accepté sans mot dire.

Reste que l'idée originale venait du Tapageur, et c'est Pinocchio qui a attiré une bonne partie des gens présents.

Spread the love.

On réorganise ça le mois prochain. Je vais faire un billet là-dessus prochainement.

12 commentaires:

Mazsellan a dit...

J'voulais te remercier ;-) C'est tout simple.

Pinocchio a dit...

Ce qu'elle est modeste! L'idée originale vient plutôt du Tapageur, (et un tout petit petit peu de moi).

N'empêche, dès qu'on l'a soumise à l'Impératrice Nayrus, nous savions que la matérialisation était tout près.

Tu m'as donné l'impression d'être une mama italiana. Courant partout pour s'assurer du bonheur des autres. J'ai même eu peur que tu oublies le tien tellement tu tenais à la réussite de cette 1ère édition du... de la...(tu vas devoir trouver un nom, ou pas).

Une organisatrice hors paire. Tu as tout coordonné d'une main de maître et nous en avons tous assez profité pour te remercier encore tout plein. T'es pas au bout de tes peines. Merci encore!

T'es une soie.

SAndrine a dit...

Si c'est avant le 12 de décembre, I'm gonna be there! :)

Et je vais faire comme les autres et te remercier!

Onirique a dit...

Ouais c'était vraiment très gentil a toi de prendre l'organistation de cet événement sur tes épaules!

J'ai une suggestion pour la prochaine édition... tu me dis ce que tu en penses:
les gens seraient-ils prêts a aller en quelque part ou les drinks sont un peu moins cher et ou il y a au moins une mini piste de danse... ?

C'est une suggestion, mais sinon on peut aussi retourner a la meme place! :)

Merci a tous pour cette belle soirée!

MaX DeB a dit...

Merci et bravo! La soirée fut géniale!

Toute une chance de vous avoir eu comme organisatrice *officielle* de la soirée!

Je suppose que la prochaine fois, vous serez plus détendue... Ça va permettre au gens d'avoir le temps de vous apprécier un peu plus, avant que vous ne disparaissiez subitement pour aller vous assurer que tout le monde s'amuse partout... héhé!

... mais là, une question s'impose... Puisque ce n'est pas une rencontre YulBlog, comment on doit nommer ça? Des suggestions?

CoCo a dit...

Un petit menton pointue et des grands yeux doux, c'est gentil! C'est la première fois qu'on remarque mon petit menton pointu;)

Moi aussi je suis partante pour une prochaine rencontre! Puis, vue que la glace est cassée, je crois que les trouillards le seront un peu moins,j'imagine! Chapeau pour la soirée!

Boubou a dit...

Une autre fois? Pourquoi pas... J'ai bien aimer la soirée, faisait longtemps j'étais pas sorti. Merci beaucoup ;-)

| jas | a dit...

J'aurais bien envie d'y aller faire mon tour cette fois mais ça dépendra de si

1-on peut y aller en tant qu'ex bloggueur/futur re-bloggueur

et

2-si une personne X va y être ou pas.

Le Tapageur Silencieux a dit...

Pinocchio mérite bien plus de crédit qu'il ose en prendre, tout à son honneur. Ce que j'aurais aimé pouvoir y être, en espérant que cela concordera pour le re-match.

Onirique a dit...

jas: tu serais la bienvenue c certain... :)

Mademoiselle Bis a dit...

Je suis partante pour remettre ça.

Mazsellan a dit...

Bon, on le refait ou pas ?