20 août 2008

Yo

Ma quiétude au Québec Déli fut brutalement interrompue par l'intrusion de deux casquettes.

Vous savez, le modèle casquette et capuchon, qui marmonne et gesticule au ralenti à cause de ses abus de marijuana? Bon. Deux de ceux-là se sont installés à une table à proximité de la mienne. Leur conversation a piqué mon attention. Un ne voulait pas payer pour la poutine de l'autre, et pour une raison obscure, ils répétaient à peu près tout ce qu'ils disaient. Ça allait comme suit:

Casquette 2
-"Yo, pourquoi est-ce que je payerais pour toi? Est-ce que tu payes pour moi, big, est-ce que toi tu payes pour moi?"

Casquette 1 -"Yo, quand j'ai un gros chèque, je suis toujours là pour toi man, je suis comme tout le temps là"

Casquette 2 -"Prouve-le. Quand ça, hein? Quand ça est-ce que t'as été là pour moi?"

Casquette 1
-"Yo pourquoi t'es comme ça man, tu te rappelles pas au party, j'tavais amené du speed. Moi j'men fou, moi j'men fou man, je l'avais fais parce que ça me dérangait pas de faire ça, ça me dérangait pas de te le donner"

Casquette 2
-"J'me rappelle pas de tça"

Casquette 1
-"Ben oui man, pis en plus, j'tavais laissé la négresse"

Sur ce, j'ai fini ma bouchée de burger au poulet et ai quitté.

5 commentaires:

Mathieu a dit...

Du speed et une négresse ça vaut bien une grosse poutine, pour le reste y a Master Card pis Nicola Ciccone.

Le Prodige a dit...

Ben la, si il lui laisse la négresse. J'veux dire, c'est le sacrifice ultime !

Stephane a dit...

Ah la Négresse ... toujours là pour souder les amitiés.

(louche)

Pinocchio a dit...

Où est la négresse quand on a besoin d'elle (une deuxième fois)?

Nayrus a dit...

Vous me faites rire. hahaha