19 août 2008

Inceste

Je viens de rêver que j'emménageais dans une ville où l'inceste était chose commune, et que je n'arrivais pas à expliquer pourquoi est-ce que c'était mal. C'est vrai, essayez pour voir.

"Parce que ça ne se fait pas" - Wow, ça ça fesse dans un débat.

"Parce que c'est immoral" - Immoral par rapport à quelle moralité? La morale est relative à l'individu.

"Parce que ça mélange le type de relations qu'une famille doit entretenir avec ses membres" - Devoir? Selon les règles de qui?

"Parce que, si ce sont des rapports entre parents et enfants, il y a relation de pouvoir, et bien souvent situation d'abus"
Bien souvent n'est pas forcément tout le temps. Les enfants sont en situation de pouvoir avec leurs professeurs aussi, et à ce que je sache, on n'a pas interdit l'école sous prétexte qu'il y ait de l'abus entre enseignants et élèves.

"Parce que dans un contexte de reproduction, l'enfant à naître aura probablement de sérieuses lacunes génétiques" On ne parle pas de reproduction, justement, mais que de rapports sexuels.

Dans mon rêve, c'était assez spécial. J'étais en train de tranquillement papoter avec un ami lorsque la sonnette retentit. C'était sa sœur, qui me salua chaleureusement. Je n'ai pas pu m'empêcher de me dire qu'elle avait vraiment l'air d'être une gentille fille. Elle revenait de faire les emplettes, les bras chargés de sacs. Dans un de ces derniers, il y avait une grosse bouteille de bain moussant. À la vue de la bouteille, son frère est allé lui masser les épaules en lui embrassant la nuque, content de la belle idée de sa coquine de sœur.

Et là, y'a eu un malaise. J'ai posé quelques questions maladroites, ce qui les fit bien rire, et aie essayé de justifier, à l'aide des arguments cités plus hauts, pourquoi est-ce que leur type de relation était condamnable.

Et j'ai pas réussi.

"Y'a pas de plus belle chose que de faire ça avec ma sœur. Elle me connaît mieux que quiconque, et je l'aime tendrement. Où est-le problème? Elle est consentante, je le suis aussi, on ne fait rien de mal."

Ça me fait penser à l'allégorie de la caverne de Platon. Quand celui qui a vu la lumière revient dans la caverne pour en parler aux autres, mais que ceux-ci ne veulent rien entendre. Comme il a dû se sentir impuissant.

6 commentaires:

Le célibataire endurci a dit...

T'as des rêves bizarres, mais ça fait réfléchir. Pis c'est moi que tu traites de bizarre parce que je poke l'anus de mes amis... Pfff!

Question comme ça: est-ce que tu coucherais avec ton père, ton frère ou un cousin? Y as-tu déjà pensé? As-tu déjà fait un rêve dans ce genre?

T'es pas obligée de répondre, je soulève la question, comme ça.

Nayrus a dit...

NON? lol

J'ai juste eu de bonnes conversations avec une amie comme quoi mon modèle de l'homme idéal repose pas mal sur les qualités de mon père. C'est commun chez les femmes.

...

Comment t'as pu soulever cette question-là? J'ai un haut le coeur.

hahaha

Isabelle a dit...

Ton rêve me fait penser au film "The Dreamers" où un frère et une soeur entretiennent justement le genre de relation dont tu parles. Excellent film, en passant, si jamais tu te retrouves à court d'idées devant l'étalage d'un club vidéo!

Ce qui fait que l'inceste est mal? Je pense que c'est essentiellement une question de morale sociale. C'est mal ici, mais pas partout. C'est mal parce qu'on nous a encré dans la tête que c'était quelque chose de répugnant et qui ne se faisait pas. Un frère et une soeur adoptifs n'ont pas le droit de se marier, au Québec, même s'ils n'ont pas de liens de sang. Parce que ça choquerait la morale publique. Des cousins peuvent le faire, parce que la relation est considérée suffisamment éloignée pour qu'il soit logiquement possible que deux personnes se rencontrent et tombent amoureux sans savoir qu'ils sont cousins. Et qui pousserait l'audace au point de leur reprocher un tel amour? Pas notre législateur, en tous les cas! Mais pour connaître des cousin/cousine qui se sont mariés tout en ayant grandit ensemble en connaissant leur lien de parenté, ça a tout de même beaucoup choqué la famille.

Bref, tu soulèves là une question bien intéressante, à laquelle, j'ai l'impression, il n'y a pas de bonne réponse...

Nayrus a dit...

Yup, tout est relatif à la culture. Mais reste que c'est le sentiment d'impuissance qui m'a marqué le plus: trouver la situation tellement immonde, mais ne pas être capable de justifier pourquoi.

Jacques Bonhome, pour vous servir. a dit...

Lancé comme ça, en l'air; ce serait pas juste une question d'éthique de l'espèce; n'étant pas question de reproduction, c'est, d'un point de vue énergétique, une perte; ça vaut la masturbation, comme la plupart des choses d'ailleurs; à moins que ce soit un acte libérateur d'inhibition.
Bref...

Une femme libre a dit...

L'inceste entre un frère et une soeur consentants et du même âge, c'est une chose mais l'inceste entre un père de quarante ans et sa petite fille de cinq ans, le gentil papa qui se fait sucer la queue par la fillette, là, te demandes-tu encore pourquoi ce pourrait être répréhensible?