4 septembre 2008

Titre à venir - Scène II

Scène II: Chambre aux murs roses et aux rideaux tirés. Un jeune homme blond est installé devant l'écran d'un ordinateur. Ses jambes sont inconfortablement pliées sur son siège, son menton repose sur ses genoux. Il est seul et jette de fréquents coups d'œil à sa montre. Une fenêtre de messagerie instantanée clignote. Il replace les verres sur son nez.

Un bruit sec résonne dans l'appartement vide. Rapidement, il éteint l'appareil et sort de la pièce. D'une main, il referme la porte derrière lui, et de l'autre, il balaie sa chevelure tressée. La nouvelle venue est une demoiselle aussi blonde que lui.


Alice - Tu te plaisais bien dans ma chambre?

Levy - Oh, j'utilisais juste l'ordinateur.

Alice
- Tu sais même pas t'en servir.

Levy - J'me débrouille.

Alice
- T'es allé sur des sites de fesses?

Alice entre dans la chambre, ouvre les rideaux et s'installe devant l'ordinateur. La lumière projetée par l'écran est réfléchie par les verres de ses lunettes. Levy, tout sourire, se tient derrière elle.

Levy
- Dis-moi, dis-moi... Ton célibat...

Alice - N'est pas un sujet de conversation que j'ai envie d'avoir avec mon frère.

Levy - Tu passes tout ton temps enfermée. C'est pas sain.

Alice
- Rappelle-moi mon âge, déjà?

Levy - Bon. J'aurais quelqu'un à te présenter.

Alice
- Tiens donc, mon frère me trouve des dates, comme c'est inapproprié.

Alice ouvre une fenêtre de navigation et examine l'historique des sites récemment consultés. Levy passe à sa droite et s'assoit par terre.


Levy
- Fais pas ta difficile. Il a vingt-quatre ans. Fleuriste de profession. Je suis sûr qu'il va te plaire.

Absorbée, Alice fait défiler la liste.

Levy
- Il a l'air bien. Enfin, ça ne fait que quelques jours que je lui parle, mais..

Alice a un brusque mouvement de recul. Levy éclate de rire et se relève.

Alice - Un site de rencontres. Tu m'as incrite à un site de rencontres.

Levy - Oui!

Alice - Tu t'es fait passer pour moi, dans ma chambre et sur mon ordinateur.

Levy
- Fallait bien que quelqu'un prenne les choses en main. Et arrête de te plaindre. Il est vraiment bien. Enfin, je suis un peu mal placé pour juger, mais je crois qu'en plus, tu vas le trouver très beau.

Alice - Pas intéressée.

Levy - De toute manière, c'est trop tard. Tu lui as déjà dis que tu te mourrais d'envie de le rencontrer. Vous avez rendez-vous dans une heure.

Alice - Levy. Qu'on se comprenne bien. Je ne suis pas intéressée. Même pas un tout petit peu.

Levy fait rouler Alice latéralement. Il prend sa place et, en quelques clics, la photo d'un homme mulâtre et souriant apparaît à l'écran. Alice fixe longuement l'écran.

Levy - Maintenant, va te préparer.

Alice - Bon. Dans ce cas-là, tu vas devoir repasser ma longue robe noire.

Levy - Sans problème. Go. Douche.

Alice sourit et quitte la pièce. Levy la suit des yeux. Après avoir entendu le claquement brusque d'une porte, il rouvre une fenêtre de navigation. Sifflotant, il en efface l'historique.

11 commentaires:

Julien a dit...

Cool!

John - Eh les mecs, je viens de me faire embaucher chez iBM!

A - Combien?

John - 39 kil.

C - Tu paye le champ?

John - T ouf!?!

C - T'as du spliff? vas-y, paye ton spliff!

John - Paye ta clope alors!

A - Pute de john!

John - C'est toi la pute.

C - Tiens, t'as des feuilles?

John - Alors hier, comment t'as fini avec la secrétaire?

C - Il lui a fait le retour à cumshot mountain!

John - Nan sérieux tu lui as fait le côté escarpé?

A - Elle a pris cher, maintenant elle veux quitter son mec.

John - Vous déconnez beaucoup top les mecs.

A - Arrête de faire chier au lieu de faire chier!foot samedi?

John - Où ça?

A - A Vincennes.

C - Nan, à Chelles!

A - Chelles c'est trop loin.

John - Mais nous on a du pétrole.

A - Et des violeurs du parc!

C - Enfoiré!

A - Pute!

ad lib

C'est moins psychologique mais ça défoule.

Nayrus a dit...

Ça sonne comme du Bukowski. haha

Julien Mège a dit...

tu me conseilles quoi comme bukowski? j'en ai jamais lu.

je fais de la schizo du mail faut qu'j'me soigne. hehehe

Nayrus a dit...

Charles Bukowski - Contes de la folie ordinaire

Des histoires bien trash, pleines d'alcooliques et de cul.

Une judicieuse lecture de chevet.

Nayrus a dit...

Attend. Y'en a d'autres qui ont pas compris que Levy, c'est le FRÈRE d'Alice? Pas son ami gay. C'est stéréotypé les amis gays.

Julien Mège a dit...

c'est peut-être les caresses, un frère ça tire les cheveux, non?
Je file à la bibliothèque demain.

Nayrus a dit...

Je sais. J'ai accroché sur cette partie-là aussi. C'est pour démontrer son attachement pour elle, mais aussi par ... préparation de terrain. Il a une grande nouvelle à lui annoncer, et sait qu'elle va exploser en l'apprenant. Donc il lui masse le crâne espièglement pour la détendre avant le grand cataclysme.

Bon. C'est ptête un peu bizzare. J'vais y repenser.

Nayrus a dit...

Bon. J'vais tout changer. Les relations harmonieuses entre frères et soeurs, c'est trop difficile à gérer.

Julien Mège a dit...

je sais pas si faut tout changer. Le frère peut être gay après tout.

Nayrus a dit...

Okay. Ça me semble mieux, mais je suis toujours pas entièrement satisfaite. J'vais retravailler là-dessus tantôt.

pierre-olivier a dit...

lovely :3. bon okay, mon commentaire est à chier mais fait avec <_<;