1 décembre 2008

L'ami de l'ex

"Hey salut Clau, c'est moi, l'ami de ton ex que tu voyais juste quand je venais le voir. Maintenant que vous ne sortez plus ensemble, ça te tente-tu que je sorte de nulle part pour t'inviter à faire des sorties?"

Il m'a invitée au Casino, et moi, j'ai accepté.

C'est qu'il n'est pas méchant. C'est un grand enfant de trente ans qui habite chez ses parents. Je me suis qu'à défaut d'une soirée enrichissante, j'aurais quelque chose à raconter. C'est quand même mieux que de rester à la maison à écouter des matchs de rugby passés date.

Et au pire, si je me tanne, je regorge de moyens peu éthiques pour m'en délester.

Menterie: blâmer le cycle menstruel

Étourderie: le perdre dans la foule

Hystérie: hurler aux gardes de sécurité qu'il insiste pour que je lui fasse un bonbon.

Bref, y'a pas lieu de s'inquiéter.

Ami de l'ex ou pas, le Casino, c'est glamour. J'enfile donc petite robe noire et escarpins, peins mes lèvres en rouge et me parfume au jasmin avant de monter dans sa voiture.

"Hey salut!"

Exclamation.

Volée de compliments.

Malaise.

Changement de sujet.

Volée de compliments.

Ça part mal.

Et une fois sur place, il s'est mis en tête de me faire plaisir.

"On va où tu veux. Moi, je veux juste que tu t'amuses."

Et ça, plutôt que de m'émouvoir, ça me dégoûte. Oui, c'est bien gentil, c'est attentionné, mais c'est être à mes pieds. Ça me donne des bouffées de condescendance, ça me donne envie d'être ailleurs.

C'est que j'aime les gens un peu arrogants, cultivés et pleins de joie de vivre, qui s'affirment et s'imposent. Je pense à moi bien assez comme ça, pas besoin que quelqu'un d'autre le fasse à ma place.

Et toute la soirée, il m'a suivie. J'ai paradé, j'ai paradé, j'ai cassé des cous pour mon bon plaisir, et il me suivait, gentiment, obéissant.

Je me suis plantée devant la roue de fortune, j'ai rapidement perdu 70$, et le comble, le comble, il a proposé de me le rembourser.

"Nenon, ça va, j'vais pas prendre ton argent, voyons donc"

"Mais ça me fait plaisir! C'est juste de l'argent!"

Et je l'ai regardé, avec son sourire gêné et sa chemise trop grande, et c'est à ce moment-là très exactement que j'ai mis un terme à la soirée.

3 commentaires:

Universitaire exhibitionniste a dit...

Ça a pas trop de classe d'inviter l'ex de son ami pour aucune raison apparente au Casino. Pas que ça se fait pas si tu t'entendais bien avec elle, mais si les intentions sont aussi évidentes -_-.

Sourcil Jaune a dit...

Et quelle a été le moyen utilisé pour finaliser cette terrible soirée???

Nayrus a dit...

@ Uni. Exhi.: C'est plus du genre à comploter pour tomber amoureux plutôt que pour avoir du sexe. Son approche avait été maladroite, mais son but, c'était probablement de me séduire en espérant qu'on devienne un couple.

@ Sourcil Jaune: "Bon! Viens-tu me raccompagner chez-moi? Ouf, je suis vraiment fatiguée!"

Le classique.