22 mars 2009

En route

Toute la petite famille est installée dans le Jeep bourgogne du paternel, en route vers une Cabane à Sucre au fond des bois.

Papa - Ben voyons donc. Pourquoi est-ce qu'y te montrent pas des vraies affaires utiles à ton école? Veux-tu ben m'dire à quoi ça te sert de savoir à quoi pensait un bonhomme qui vivait y'a douze cent ans!

Claudia - Papa, fais pas ton colon. Platon, c'était pas un bonhomme. Il a passé toute sa vie à réfléchir à la Justice, au Beau, à l'Esthétisme, pis à plein d'autres choses. C'est d'la philosophie. C'est aussi pertinent de nos jours que ce l'était à son époque à lui.

Papa - Hey, t'as-tu vu ça. On roule dans des trous pis ça brasse même pas. C'est pas croyabe à quel point y se conduit bien ce p'tit Jeep-là.

Frérot - Hey Clau. Tsé quoi? À mon école là, y'a un prof qui s'appelle P. Noël.

Sœurette
- Arrête de parler! Tu parles tout le temps!

Frérot - Pis ça! J'ai le droit!

Papa - Eh que ça me fait drôle d'avoir ma grand fille avec moi! Pis! Quand est-ce que tu vas aller chercher ton permis de conduire?

Claudia - Je sais pas Papa, ça me sert à rien à Montréal.

Papa - Attention ma fille, fais pas ta niaiseuse.

Claudia - En plus, je sais pas, conduire en ville... Y'a les vignettes, les assurances, l'essence, un tout petit faux mouvement pis t'en as pour des mois à rembourser...

Papa - Su quelle planète est-ce que tu vis donc toi? Commence pas ton existence avec des peurs pis des malheurs. Si y'a ben une personne en qui tu dois avoir confiance, c'est toi même, parce que dans vie ma p'tite fille, t'es ta meilleure amie. Pis si y'en a qui essayent de te tirer vers le bas, ben tu fais ça flyer drette sec. Tchow thanks bye, pis bon débarras!

Claudia - Papa tu roules trop vite, là.

Papa - Fais confiance à ton vieux père.

Claudia - T'as pas de ceinture pis tu roules à cent-soixante.

Papa - Ga moi donc ça! Ça se conduit aussi bien qu'un char sport!

Claudia - Papa, y'a une voiture en avant. Ralentis.

Papa - C'pas des p'tites farces, j'ai l'air d'un célibataire là-dedans. Penses-tu que j'aurais dû mettre mon manteau d'cuir?

Claudia - Papa, ralentis. On va leur rentrer dedans.

Papa - Arrête donc.

Claudia - Papa on va leur rentrer dedans. Papa. PAPA

Frérot - PAPA

Sœurette - AAAAAAH

Papa - Sti d'cornichon! Scram avec ton bécyque pis ton kayak! T'es dans troisième ligne, awaye estination, avance!

Frérot - Hey Papa! Est-ce qu'on peut s'arrêter au Cosco pour aller acheter des cornets?

Sœurette - Oh ouiii! Papa, dis oui! Awaye Clau, aide-nous!

Claudia - C'est vrai que ça serait bon.

Sœurette
- Tu vois Papa, même Claudia a veut! Allez, on y va!

Papa - Bande de p'tits concombres. On s'en va manger à Cabane à Sucre. Pis en plus, grand escogriffe, tu le sais que le sucre de la crème glacée nourrit les champignons dans ton ventre.

Frérot - Papa, ça a aucun rapport. J'ai pas de champignons dans le ventre. C'est une allergie que j'ai.

Papa - À cause des champignons dans ton ventre.

Frérot - Ben non. Pis en plus, y'a pas mal plus de sucre à la Cabane à Sucre que dans une crème glacée.

Papa - Du sirop d'érable, c'est pas pareil.

Frérot - ...

Papa - Fouille dans le coffre à gants, y'a des gélules d'huile de foie de morue.

Frérot - Ah non, j'en veux pas.

Papa - Prends-en une, ça va t'aider avec tes champignons.

Frérot - J'en veux pas! Ça a pas rapport! J'ai pas de champignons!

Papa - Prends-en une ou bedon je tourne de bord pis on s'en r'tourne à maison.

Frérot - Papa, le médecin t'a dit d'arrêter de me donner n'importe quoi.

Papa - Bah bah bah.. Je suis p'tête pas médecin, mais je suis toujours pas un deux de pique non plus. Awaye, prends ton huile de foie de morue, c'est bon pour le système.

Frérot - Hey Clau, tu sais-tu tout ce qu'il m'a fait avaler depuis que j'ai commencé mes allergies?

Claudia - Hahahaha

Frérot - Ok, des cuillerées de chlorophylle, de l'huile de foie de morue, des capsules de gelée royale, du calcium de corail, euh... du ginseng, de l'huile de sapin mélaleuca, de l'huile de germe de blé, des algues de la Mer Morte -ça c'tait vraiment dégueux!-, d'la niacine...

Claudia - Oh wow, d'la niacine! Ça ça te fait un beau teint! J'en avalais quand j'avais pas envie d'aller à mes cours. Mes profs se tenaient loin. Au lieu de rentrer à la maison, j'allais prendre le bus pour rejoindre mes amis dans le centre-ville.

Frérot - Ben il en met dans mes verres sans que je le sache! Moi je'l sais pas, il m'apporte un verre d'eau, je me méfie pas, je le bois, pis dix minutes après, j'deviens tout rouge pis ça me pique partout!

Papa - Ben oui, c'est normal, la niacine, ça te nettoie la circulation sanguine. C'est bon pour tes champignons. La preuve que ça marche, t'as pas eu mal au ventre depuis que je t'en ai fait prendre.

Frérot - Ben oui mais je suis sur les Réactine, aussi.

Claudia - Papa, j'pense que t'es en train de manquer ta sortie.

Papa - Shit. Ben oui. Ben oui, j'el l'ai manquée! Si vous arrêtiez de parler, aussi!

Claudia - Papa. Papa, tu peux pas reculer sur l'autoroute.

Papa - R'garde-moi ben aller.

16 commentaires:

LeDZ a dit...

Sérieusement, j'adore ta famille ! ou enfin, les anecdotes que tu racontes à leur insu..

Jessie a dit...

T'as une famille très colorée, ma foi ! ^^

Philippe-A. a dit...

Trop fort.

Et la conduite à Montréal, c'est merveilleux. Il y a un tas d'endroits extraordinaires sur cette île qui ne sont accessibles qu'en voiture.

Sauf que ça coûte une fortune inimaginable. Juste en ticket de stationnement, j'ai dû donner au-dessus de 1000$ à la ville de Montréal.

Et il n'existe pas une pire angoisse que celle d'attendre chez le garagiste, pour savoir pourquoi il sort de la fumée du capot de ta voiture ou pourquoi elle fait un bruit de crécelle chaque fois que tu tournes à droite. Et à coup sûr, ça coûte environ 5 fois plus que le pire scénario que tu avais envisagé.

Je me suis débarassé de ma voiture, c'était ça ou la faillite personnelle. Mais j'en souffre.

once you go black, you never go back comme ils disent, ou quelque chose de moins sexuel. enfin.

Nayrus a dit...

@Ledz: Eh oui, ils me lisent. Enfin, le frérot et la soeurette, mais pas le père.

Faudrait pas. Il comprendrait pourquoi je passe mon temps avec un bloc note lors de nos sorties en famille.

@Jessie: Ma famille est super débile écoeurante.

@Phil: Oh, j'arrive très bien à m'imaginer à quel point une voiture pourrait me permettre de rejoindre de jolis coins. Mais comme tu l'as si bien imagé, c'est justement ces coûts-là qui me rebutent.

Faudrait la stationner chez le paternel.

Mais dans ce cas-là, à quoi bon avoir une voiture?

Vive la bicyclette.

La bête a dit...

L'histoire est bonne, mais la finale est fantastique. :)

"R'garde-moi ben aller" :D

Mui a dit...

Hahahahaha, j'en ai des larmes de rire aux yeux ;) excellente histoire

La Shirley a dit...

En tout cas, voiture pas voiture, ça pue l'amour par chez vous !

L'Ouïe Riel a dit...

Fascinant.

On dirait un dialogue de sourds.

SuperCath a dit...

Ah my god!
Je pense avoir croisé ta famille (ou vos clônes) sur l'autoroute la semaine passée!
Un charmant père de famille dans un VUS qui nous a coupé sans clignotants en nous regardant en ayant l'air de dire "ben voyons! Tasse-toé du chemin!"

C'est épeurant des gens comme ça sur la route!!
(mais ça fait des histoires fascinantes à lire, je dois l'avouer!)

Raton a dit...

À propos des endroits à Montréal (ou du moins sur l'île) qui sont accessibles «seulement» en voiture...

C'est vraiment un plaisir que de réussir à se rendre à l'Arboretum Morgan en utilisant le transport en commun, défi ô combien rocambolesque.

Le king créole a dit...

quelle belle aventure, j'aimerais que mes sorties à la cabane à sucre soit aussi distrayante !!!

Pinocchio a dit...

Si ton père ressemble ne serait-ce qu'un peu au profil que tu nous dresses de lui ici, c'est une machine!

Frérot a dit...

t'as oublié le calicium de corail et le 'green'(du gazon dans des pilules)^^

caroom a dit...

Très drôle!!
T'as toujours des anecdotes complètement débiles...
Tu écrit très bien et ça me change les idées!

Tu étudies en philo? en littérature?

caroom a dit...

oupss, écriS

Nayrus a dit...

@La bête, Pinocchio: Mon père est amazing.

@Mui: Merci :D

@La Shirley: Beaucoup d'amours et de produits naturels.

@L'Ouie: Vraiment? Faudrait que je me mette au langage des signes, dans ce cas-là. Les sourds ont l'air d'être de bien sympathique compagnie.

@SuperCath: Si c'était mon père, vous ne l'auriez pas vu, car sur l'autoroute, il dépasse la vitesse du son.

@Raton: Arboretum. Ça sonne majestueux. Je demanderai peut-être un lift à mon père pour aller y faire un tour.

@King: Et je t'envoie mes meilleurs souhaits en ce sens.

@Frérot: Du calcium de corail. hahahaha

Okay, je le rajoute.

@Caroom: Débile est péjoratif, mais c'est quand même gentil.

J'étudie en Études Littéraires, merveilleux programme qui mène directement à la rue.