18 mai 2011

De beaux gros yeux

Hochelaga. L'oiseau du matin qui me tire de mon rêve, c'est le truck à vidanges, et l'adrénaline d'un éclair de remord en repensant à l'abominable butte de sacs cachés dans le locker.

J'ouvre les yeux. Il y a un nid d'araignée dans un coin du plafond. Je tends le cou. Il est vide.

Si j'avais un bouton pour qu'on m'éteigne, ce serait un bon moment pour appuyer dessus.

Dehors, il pleut. Il pleut tout le temps. C'est pas le printemps, c'est le pleutemps.

Je coule du lit jusqu'au bain, où j'aime bien me réveiller en me savonnant tranquillement.

Aujourd'hui, j'ouvre le restaurant. Parce que je suis serveuse. C'est le job que j'ai choisi pour payer mes études, en me disant que c'était très bien, être payée pour ses beaux yeux.

Mon oeil.

Parfois, quand par exemple je passe ma carafe de café trop près d'un bébé, et que la mère le réalise, je me dis que j'aurais mieux fait d'utiliser mes yeux autrement.

Me prend alors l'envie folle de tout casser, les assiettes et les nez, et de courir me lancer dans un métier facile, un de ces jobs qui roule à la chair rose, qui éteint le cœur et marque l'esprit au fer rouge.

Je m'imagine dans une pièce étroite aux murs bourgognes, les yeux fixes sur une fenêtre avec vue sur la ruelle, à me frotter les mains avec de l'huile d'arnica. Dans une salle voisine, un homme m'attend, écrasé sur son gros ventre dur. Je pense à mon voyage autour du monde, et me lance.

Ou encore, je me tiens derrière un lourd rideau de velours. Mes pieds sont ficelés de vinyle. On annonce mon faux-nom. La mâchoire serrée, je ferme les yeux avant d'être aveuglée par le projecteur.

Ce serait si facile. J'aurais du vécu pour mille textes, du blé pour flâner, pour écrire, pour me faire éditer, ou mieux, pour fonder ma propre maison d'édition.

"Les Éditions de la Pôle"

Mais je réalise toujours trop vite ma connerie, je rattache mon tablier et je continue à servir du café.

5 commentaires:

Valse a dit...

Comme je suis contente d'avoir gardé ton blog dans mon Feed tout ce temps, malgré le temps qui passait!

J'accueille avec joie ton possible retour. Merci de partager tes mots!

Blanco a dit...

Même chose ici pour le "content". En espérant que tu continues un peu plutôt que de nous titiller.

scarecrowworld a dit...

J'aime... merci!

brem a dit...

Vous avez deux beaux gros yeux! ;)

Anonyme a dit...

Pourquoi avoir enlevé le «show de maman grizzli»? C'était une image des plus évocatrices! :)