31 août 2008

Compte rendu de mon commun quoditien

Bon. J'ai un doigt qui me picote depuis hier. Trop de pression sanguine, pendant trop longtemps. C'est désagréable. Je blâme tous les hommes de la terre.

J'ai eu une pas pire conversation avec mon anglais, finalement. Il est pas mal adorable avec son accent et ses petits "ho ho ho". (au fond, je suis contente que ce ne soit pas une femme)

J'ai attrapé un rhume dans ma propre chambre, à 25 degrés de température ambiante.

J'ai fait un autre rêve d'amants se mourant en attendant les secours. Sauf que j'étais un homme. J'étais pas mal hot. Je rêve souvent à ça. J'ai une fâcheuse tendance aux tragédies grecques. C'est questionnable.

À un certain moment, m'semble qu'il y avait des danseurs nus, aussi. Je me rappelle que j'étais tellement gênée de voir de si beaux hommes se comporter en guédailles que je détournais la tête. Y'a que moi pour censurer mes propres rêves.

Je veux sortir aujourd'hui, la soirée s'annonce agréable. Suggestions?

3 commentaires:

Pas Célibataire a dit...

Petit commentaire du jour (enfin de la nuit ici).

D'abord, merci pour les conseils Claudia, euh, Nayrus (d'ailleurs qu'elle est l'origine de ce choix ?). J'ai repris du poil de la bete aujourd'hui. Vaisselle faite, j'ai même eu le temps de faire des courses pour remplir mon frigo. Ai loué un dvd, ouvert un blog, repassé du linge, fait la lessive, me suis douché, ai fait des toasts à la banane, bref une vie agréable. Ah oui, vous avez bien lu, ai ouvert un blog.
Il faut encore que je le monte comme il faut, mais bon, moi je n'ai pas de compte gaia qui me donne droit à de superbes enluminures.
Je vous donnerai l'adresse quand il sera un peu mieux loti.
Pour en revenir au commentaire du message précédent de mathieu, c'est vrai qu'on se sent bien ici. Un peu comme un enfant dans une bibliothèque géante, où on peut choisir une histoire à lire et une autre et une autre... Avec une raconteuse de contes pour enfants gâtés sortis de la puberté. Bref, amenez vos coussins et affalez vous après avoir choisi un ouvrage romantique, poétique ou réaliste.

Pour les sacs, les hommes sont tous des sal****** et des ***** et même des *****. A croire qu'il faut se prendre un poteau, glisser sur une plaque d'huile ou être blonde (oui, c'est trois évènements pas sympas, je sais) pour que l'on puisse t'aider. Au moins quand on est un homme, on n'a pas ce problème, puisque toutes les femmes accourent pour nous proposer de l'aide... ;-)

Dans tous les cas, passe une bonne soirée. Je t'aurai bien conseillé un ciné, mais je ne connais pas le programme de l'autre côté de l'océan.

Et soigne toi bien.

Nayrus a dit...

Une journée productive, c'est bon pour le moral.

Tu me donneras ce lien, je suis curieuse de te lire.

Pinocchio a dit...

Dommage que je ne sois pas venu te visiter hier, tu aurais pu initier les colocs français du Prédateur.

T'as manqué de quoi.