30 août 2008

Douze sacs

J'avais pas mal de trucs à faire aujourd'hui. Acheter un micro pour enfin dévoiler le mystère planant autour de mon confident blasé numéro un de l'internet, un anglais avec qui je communique depuis quatre ans maintenant. Je n'ai jamais vu sa photo. Je n'ai jamais eu de conversation de vive-voix avec lui. Il pourrait très bien être un "elle", au fond. Ça ne change pas grand chose.

Je devais aller payer quelques factures, et j'en aie profité pour aller faire une commande.

Avec la bonne grosse paie de ma soirée d'hier en poche, je me gâte. J'achète tout ce qui me fait envie. C'est à la caisse que j'ai eu une surprise. Surprise, t'es à pied! Surprise, t'as douze sacs!

C'est pas grave que je me dis, il va y avoir deux trois bonnes gens qui vont m'offrir de l'aide en chemin.

Aujourd'hui, j'étais jolie. J'ai pris le temps de prendre soin de moi. J'étais bien coiffée, élégamment vêtue et légèrement maquillée. Je me suis attirée maints bons commentaires, compliments et regards complices.

MAIS QUAND J'AVAIS MES DOUZE SACS, ILS ÉTAIENT OÙ CES CHARMANTS MESSIEURS?

M'semble que c'était un scénario assez invitant: la damoiselle en détresse, portant une charge beaucoup trop lourde pour ses frêles bras. C'était le temps idéal pour jouer au galant chevalier. C'était un sujet de conversation gratuit et des rires en bonus. C'était une bien belle manière faire valoir son beau body de mâle urbain qui ne va pas au gym que pour parader. C'était de la reconnaissance assurée!

Donc, avant les sacs, j'avais droit à de la convoitise. Après les sacs, c'était de l'embarras.

Ma belle bande d'écoeurants.

3 commentaires:

Le célibataire endurci a dit...

Il y a plusieurs raisons possible:

1) Si on t'aidait à transporter tes 12 sacs, on aurait chaud, on suerait et on ne serait plus aussi attirant. Suer pour une fille? Pouah! Juste au lit qu'on fait ça!

2) Retourne lire le blog de Pinocchio sur la séduction au Québec et ça te donnera peut-être quelques indices (genre les gars n'ont pas voulu t'aider, car ils auraient eu peur de faire dire violemment "j'capable de l'faire moi-même" ou autre révolte féministe du genre).

3) T'as peut-être juste un mauvais karma ces temps-ci.

4) Un gars qui s'entraîne au gym pour parader a des gros muscle vide. En plus, ils veulent attirer leurs proies vers eux avec leurs muscles, pas les utilisés pour aider une femme en détresse! La galanterie, c'est out! Moi, je suis galant juste avec les vieilles dames; les autres, vous vouliez l'émancipation? Ben débrouillez-vous. ;)

(C'est pas vrai, je suis galant avec toutes les dames, sauf si je suis trop profondément dans ma bulle.)

Pinocchio a dit...

Merci au commentateur précédant d'avoir alléger ma réponse.

"...il va y avoir deux trois bonnes gens qui vont m'offrir de l'aide..." NON! Les gars aussi aiment l'exclusivité. Et juste t'aider pour juste t'aider, il faut vraiment que tu tombes sur des âmes pures, good luck!

Mais qu'aucune âme solitaire ne se soit manifestée, c'est étonnant. Je ne t'ai jamais vue cela dit, mais tu sembles en confiance...

Les explications plausibles outre celles du célibataire endurci sont les suivantes:
-Bad timing.
-Tu souris pas assez. (Oublié de mettre ton dentier)
-Tu n'as pas feint de trébucher au moment opportun.
-T'as des pustules dans le visage.
-Du papier de toilettes dépassait de ta robe.
-Tu as déjà de très gros bras, plus que tous ceux que tu as croisé.
-Tu manges tes crottes de nez en public.
-Tu avais un chandail de loup.

Tout ce qui me vient à l'esprit pour le moment. Si le chapeau te fait, mets-le.

Le garde d'un chateau de garte a dit...

Peu être simplement que les homme que tu as rencontré se sont dit ''My god douze sacs d'épicerie, elle doit en avoir des enfants à nourrir. Pas question que je m'embarque là dedans. Tout d'un coup que chaque sac est le lunch d'un enfant pour la semaine...''

Le papier de toilette dans la robe serait un bon guess aussi...