1 septembre 2008

Arlequin

Dix-sept emails, ça fait un beau retour à la maison.

Je reviens de Rawdon avec des amis, ou je suis illégalement allée me faire bronzer près des chutes Dawson. Les rochers étaient glissants, pointus, brûlants et inconfortables. On a mangé du blé dinde. J'avais la bouche comme un bébé arlequin.

Ho ho ho Horreur.

La maladie dite d'arlequin est une des mutations génétiques appelées "ichtyoses" (étymologie: Ichtyose, du grec: ikhtus -poisson- faisant allusion à l'aspect de la peau du malade, soit sèche et en écailles.)

En gros, l'enfant naît avec la couche cornée de l'épiderme anormalement épaisse. Sa peau est croûteuse, dure, brunâtre et fissurée, ce qui restreint ses mouvements. Ses paupières et ses lèvres sont inversées. Il va éventuellement mourir d'un problème infectieux, respiratoire ou alimentaire.

C'est dramatique.

Mais en quelque part, y'a un médecin ma foi très drôle qui s'est dit "Hey, sa peau toute crevassée, pleine de sang et de croûtes, ça me rappelle un costume de clown!

HIGH FIVE!

2 commentaires:

Mathieu a dit...

haha! L'heaûle.

La chute est excellente.


La chute, get it?

Nayrus a dit...

T'es commentaires sont encore meilleurs que mes posts.

Bitch