22 septembre 2008

Rumeurs

Cinq heures. Je sors de la salle de classe, suivant le flot estudiantin. Le cours était long. Je suis grise. Je ne pense à rien. Je me dirige vers la sortie, comme tout le monde.

À quelques pas de mon pavillon, toujours entourée des étudiants de mon cours, je freine subitement, et m'exclame devant la vitrine d'un magasin.

Ah!

J'entre dans le sexe shop.

Et c'est une fois à l'intérieur que j'ai réalisé que je venais de lancer une rumeur croustillante à souhait, qui allait probablement me suivre jusqu'à la fin du bacc.

3 commentaires:

louisss_1 a dit...

Ca va peut-être faciliter les contacts.
Ceci dit a la suite de la lecture de ton billet suivant.

Y'a rien qui n'arrive pour rien!

le gardien du chateau de cartes a dit...

Hahahaha ben là c'est juste un sex shop... C'est où qu'ils vont tes colègues pour s'acheter de l'huile à massage? Au wallmart en vrac?

Le célibataire endurci a dit...

J'ai besoin d'un gag-ball. As-tu pu voir (et te souvenir) de quoi ont l'air les prix?