6 septembre 2008

Titre à venir - Scène V

Scène V: Vingt heures quarante-cinq. Alice court. Les portes du métro sont ouvertes. Elle saute à bord du wagon. Sa robe est de travers, son visage est rouge. Les passagers l'observent. Elle s'assoie dans un soupir. Debout près d'elle, Miguel, évitant avec soin de toucher à quoi que ce soit, et Dallet, pendu à une pôle, en grande conversation avec une vieille dame.

Miguel - Dallet. Hey.

Dallet
- Vous êtes tout à fait charmante madame. Pouvez-vous me donner un instant?

Dallet s'approche.

Dallet - Quoi.

Miguel - À ta gauche. Elle me plaît.

Alice observe son reflet dans un miniature miroir de poche. Elle se coiffe des doigts.

Dallet
- Plaît-il?

Miguel - Fais pas le con, j'vais aller lui parler.

Dallet prend place près d'Alice. Elle fait un faux mouvement et se tache la joue de rouge à lèvres. Miguel serre les poings.

Dallet - Moi j'trouve ça mieux comme ça.

Alice lui jette un coup d'oeil rapide puis fouille son sac à main. Dallet sort un mouchoir froissé de sa poche.

Dallet - Presque pas utilisé.

Alice l'observe un instant. Elle rit un peu et prend le mouchoir. Dallet sourit.

Dallet - Moi c'est Dallet.

Alice
- C'est étrange comme nom.

Dallet - Ouais je sais.

Alice
- Ça sonne comme galette.

Dallet - Wow. Ça c'est le meilleur début de conversation ever.

Miguel s'approche.

Miguel
- Bonsoir

Dallet - Oh. Je te présente mon ami Miguel. Il est pas mal beau.

Miguel prend la main tendue d'Alice et l'approche de sa bouche. À cet instant, il remarque le mouchoir de Dallet qu'elle a transféré de main. Dégoûté, il abandonne la manœuvre à mi-chemin, laissant Alice pantoise.

Miguel
- Euh. Enchanté.

Dallet - Habituellement, il est plus doué que ça.

Alice - Ça va. Où est-ce que vous allez?

Miguel
- Oh, une petite fête pour les étudiants à la maîtrise de mon université. Rien de bien extravagant.

Dallet
- Et ça, tu vois, c'était une manière de te dire qu'il est à la maîtrise, et par conséquent très intelligent.

Miguel donne un grand coup de talon sur le pied de Dallet.

Dallet - Ce sont tes souliers.

Miguel
- ...

Alice - Vous êtes drôles.

Dallet
- Oh, je ne suis rien sans lui.

Miguel - Et moi je serais mieux sans lui.

Alice - Vous avez une belle chimie. C'est rare de nos jours les couples qui s'entendent aussi bien.

Dallet
- Je sais. C'est parce qu'on est des amants extraordinaires.

Miguel
- Dallet! Ferme-la!

Dallet et Alice rient.


Alice
- Bon, je dois sortir ici, mais je vais vous laisser mon numéro.

Dallet
- À qui? Moi ou lui?

Alice
- À vous deux. Vous êtes drôles ensemble.

Alice tend son numéro griffonné à Dallet. Les portes s'ouvrent.


Dallet - Et tu t'appelles comment?

Alice
- Alice! Bye!

Dallet - Bye..

Miguel - T'ES VRAIMENT UN GROS CAVE!

2 commentaires:

Martine a dit...

Hahaha!

J'aime bien Dallet moi :)

Josiane a dit...

Ohh my, Alice a absolument pu rien de commun avec moi
PAR CONTRE, c etait tres drole XD
Gooooood