23 octobre 2008

Le concours, on le gagnerait.

Ce matin, je suis de bonne humeur.

Coco, lorsque tu liras ceci, je tiens encore à le répéter, chapeau pour hier.

Avec l'ex Grand Tendre, ça n'a pas fonctionné. Non. Soyons réalistes. Nous étions bien trop différents. Il est sérieux et moi rieuse. J'ai 20 ans, et lui pas.

On faisait un couple très laid.

Mais quels amants! Symbiose parfaite. Abandon total. Ça c'est sûr, c'est dur, ça dure.

S'il existait un concours, on le gagnerait.

Hier, monsieur m'invite pour un souper spag chez-lui. Soirée relaxe. J'accepte avec joie. J'amène le dessert, j'amène les beignes.

On parle, on parle. Puis dans ses bras pleins de soleil et de sports, il dépose la télé du salon sur le comptoir de la cuisine. On regarde notre film en faisant la popote. On mange. Sauce au porc. Il est bon cuisinier. Je couvre mon assiette en entier de fromage. Je le trouve beau.

Ça a l'air étrange dit comme ça, mais non, je ne suis plus amoureuse. Je le désire encore, mais c'est de l'affection plutôt que de l'amour. Un attrait physique, aussi. C'est agréable. Ça me permet de profiter du moment présent sans toujours me soucier du futur.

Puis on passe au salon, pour finir le film plus confortablement. Ça, c'est le prétexte. J'ai juste envie de le croquer. Je me colle. Il est chaud. Il sent le coton propre, le savon et l'homme. Il sait bien ce que je veux.

Et dès que le générique embarque, moi aussi.

6 commentaires:

Nayrus a dit...

Tiens, c'est plus pratique les commentaires pop-up.

Mathieu a dit...

Le générique de Iron Man dure 3 minutes et 52 secondes.

Tirez-en vos propres conclusions.

Nayrus a dit...

AH, UN TRAIT D'HUMOUR.

hahahaha

Pas Célibataire a dit...

Est-ce qu'il avait son nom au générique pour cet exploit ?

Le Prodige a dit...

dès que le générique embarque, moi aussi...

De là l'expression embarque moi sur le générique ?

Stephane a dit...

C'est poétique quand tu te fais embrocher par un jeune homme.

Ça viens-tu avec de la musique d'ambiance?