10 octobre 2008

Le rêve et la coloc

Je viens de rêver que je revenais à la maison, et qu'au moment où j'entrais dans ma chambre, ma coloc me sautait à la gorge:

"Beau rideau! Pas rideau! Pourquoi pas beau rideau!"

Elle était entrée dans ma chambre pendant mon absence, et avait accroché un rideau de tulle par dessus celui de lin que j'avais installé. Elle avait tassé mes livres, mes chandelles et toutes mes possessions pour les remplacer par ses bibelots. Elle me reprochait de ne pas avoir décoré adéquatement ma chambre.

Je lui disais "Ça va faire, ça a aucun bon sang, trouve-toi quelqu'un d'autre, je déménage"

Ce rêve est inspiré par son reproche contre le chauffage de ma chambre, qui n'est maintenant plus qu'à 15 degrés (j'ai flanché devant ses remarques et l'ai baissé déjà une fois), celle de complètement l'éteindre lorsque je quitte, ses commentaires sur ma supposée trop grande utilisation de papier de toilette, ou sur le scandaleux fait que je ne fasse pas mon lit.

J'pense que c'est clair. Elle m'envahit. Je ne me sens pas chez-moi. Elle grinotte peu à peu mon intimité, me rappelle sans cesse que je n'ai pas droit de faire sentir ma présence, que je n'ai pas droit d'être autre chose qu'elle.

Mon inconscient bad trippe. Faut que je déménage.

3 commentaires:

Julien Mège a dit...

Quitte se faire emmerder de la sorte, autant vivre en couple. Tu serais tellement mieux au milieux des canettes de bière et des nuages de boucane bleue! ;)

Nayrus a dit...

Arrête. Je te dominerais ça moi, une maison. hahahaha

Tablier à pois, rouleau à pâte colérique, il aurait intérêt à bien se tenir, le mâle!

Isabelle a dit...

Si elle veut te faire payer l'électricité qu'il lui en coûte de plus parce que tu tiens ta chambre à une température normale, moi, à ta place, je lui arriverais avec une facture du psychologue que tu vas ptête éventuellement devoir consulter pour réussir à rester saine d'esprit malgré une colocation avec elle!