1 octobre 2008

Souvenir numéro un: les lèvres confuses

Souvenir amusant numéro un: 

J'avais 14 ans. Je passais la nuit chez ma meilleure amie. Et c'était important, les meilleures amies. Y'avait toute une gradation des différents rangs d'amitié. S'en suivaient toujours des petites crises, de la jalousie et de la bouderie, pour celles moins hautes classées. La lutte était féroce, il ne pouvait qu'y avoir une seule meilleure amie.

Donc, j'étais chez ma meilleure amie, dans son minuscule studio étudiant. Nous dormions dans le même lit. Il n'y avait qu'un seul lit.

Je sortais à ce moment-là avec un garçon que j'aimais beaucoup. J'étais habituée à être avec lui 24h24, et à toujours l'avoir à portée de lèvres.

Nous dormons.

Dans mon mi-sommeil, je me retourne vers elle, et me met à distraitement lui embrasser la nuque, le lobe d'oreille, la joue. Je ne pense à rien. Je suis somnambule.

Elle se réveille.

Exclamation.

Je me retire vivement, parfaitement réveillée cette fois-ci. J'ai passé à deux doigts de m'éclater la tête contre le mur de béton, tant mon retrait était vif.

Je me confonds en excuses. On rit.

Et ce n'était pas la première fois que ça allait m'arriver. Quelques mois plus tard, assise côte à côte avec le copain de cette meilleure amie, je joue une partie de jeux vidéo.

Je gagne!

Je lui tend les lèvres pour un baiser victorieux.

Il me fixe. Je continue à lui offrir ma bouche.

Et je réalise.

Bref, je me serai essayée avec elle, et avec son copain.

3 commentaires:

louisss_1 a dit...

Quand y'en a pour un, y'en a pour deux!

Stephane a dit...

Est-ce que c'est ici que j'ai le droit de te traiter de petite trainée :)

Come on...

enkerli a dit...

Ça donne un bon contexte pour Yulblog... ;-)