27 novembre 2008

Celui qui défonce



0:31
1:24
2:45 Il ne bouge même pas.
3:18 Vitesse, précision et puissance. C'est un homme-lance.
3:46 Boing
4:45 à 4:54
5:02

Et de 5:15 à la fin, oh, c'est si beau.

Et les prochains matchs sont prévus pour février.

Février!

Ça me fait penser que je vais devoir vous raconter le match que je suis allée voir dans un pub infecté d'hommes.

Oui, infecté.

Comme une infection.

Parce qu'après avoir vu Sébastien Chabal en action, l'homme moyen est considéré aussi faible et chétif qu'un lépreux.

7 commentaires:

14y14 a dit...

Y'a pas à dire, il est puissant l'homme des cavernes.

Mathieu a dit...

Whoa! la fin.

"Chabal il est passé"

J'en ai des frissons jusque dans le bas du pouelle ainsi qu'une demi-érection bien assumée et empreinte d'admiration masculine.

Invite-moi lors du prochain match.
On va pouvoir baver ensemble sur Chabal.

Anonyme a dit...

Il est énormmeeeeeeeeee.

Les femmes sont de nouveau émoustillées par la puissance brute masculine. Faut dire que ca change du métrosexuel manucuré et crémé.
Je suis quand même plus grand que Chabal héhé.

dean a dit...

Ils sont trop fous ces mecs. Des vraies brutes.

Pas comme les tapettes de joueurs de soccer.

Pas d'équipement en plus.. Ce Chabal, il est malade. La fin est hot..

Et une fille qui suit le rugby.. ça aussi ça impressionne. ;P

Jonathan a dit...

Ce n'est pas un homme... c'est un MONSTRE!!!!

Ça faisait un bout que je voulais en parler et j'oubliais toujours, merci de l'avoir fait pour moi!!! :P

Louis a dit...

C'est un mélange de Terminator pis Jean Coutu, trop fort!

Marc-Antoine Doyon a dit...

oh que je te voles ça pour mettre sur mon blog ^^