10 janvier 2009

Pas diabétique, juste menteuse

J'ai l'impression que j'ai abusé de mon corps ces derniers temps, et que maintenant, ça va faire le niaisage, il ne me laisse plus aucune chance.

J'ai tout le temps faim.

J'ai faim. J'ai faim. Ça me gruge par en dedans. Faut que je mange. J'avale trois bouchées, j'ai mal au coeur, je n'ai plus faim.

Vingt minutes après, j'ai encore faim, comme si j'avais rien mangé depuis 10 heures.

J'ai passé la journée à l'extérieur, à flâner dans des cafés, des restaurants et des bars, et j'ai dû dépenser au moins 50$ en nourriture.

Mais au moins je suis belle dans mes petits jeans.

Me voilà donc aujourd'hui dans un café, à écrire et à me faire déranger par des peu connus et des inconnus, quand ça me reprend.

J'ai faim. Faut que je sorte, faut que je trouve quelque chose de consistant à me mettre sous la dent.

Il est presque 20h. Plusieurs restos sont en train de fermer.

J'en trouve un qui sert du pâté chinois.

Mon dieu. Du pâté chinois. C'est ça, c'est exactement ce qu'il me faut. Ça va envelopper ma bedaine, ça va être tout chaud en dedans, et j'vais enfin être rassasiée.

J'entre avec une bouche pleine de salive et un ventre plein d'acide, et m'installe au comptoir.

"Bonjour! J'aimerais un gros pâté chinois, s'il-vous-plaît"

"Désolée mademoiselle, on est fermés"

Volte-face. Non, impossible. Réouvrez les lumières, les fourneaux, je pars pas d'ici sans avoir englouti une bonne grosse portion de steak, de blé d'inde et de patates.

"Mais madame. C'est parce que... j'me sens vraiment pas bien"

"Hein? Qu'est-ce t'as?"

"Ben... Une baisse de sucre. Faudrait vraiment que je mange"

"Okay, je comprends. Jacques! Range pas le pâté! Attends. Veux-tu des biscuits? J'vais aller te chercher des biscuits. Ah. On a du jus d'orange, aussi. Bouge pas, j'reviens tout de suite"

Et là, j'ai réalisé qu'elle pensait que j'étais diabétique.

Bon. Elle me donne des choses gratuites, et va me servir mon pâté chinois. Je n'ai pas le diabète, mais elle a le droit de penser ce qu'elle veut.

Je ne la contredis donc pas.

Et ce n'est pas comme si j'avais rééééellement menti. J'veux dire. Je ne me sentais réellement pas bien, et j'avais réellement une baisse de sucre. Pas ma faute si y'a juste les diabétiques qui disent ça "avoir une baisse de sucre".

Elle m'amène donc un gros jus d'orange et une poignée de biscuits qu'elle ne me fait pas payer, comme prévu.

"En tout cas, ça doit pas être un cadeau. J'ai vu un film ben bon avec Julia Roberts qui parle de ça, le diabète. Magnolia quelque chose, m'semble. C'tait ben bon"

Je vide le jus en trois gorgées, pour faire crédible.

"Ça va tu mieux?"

"Oh, oui. Merci beaucoup."

"Ben fais attention à toi, là! Garde toujours des biscuits dans tes poches! Quiens, en v'là pour la route"

Et elle m'en tend une deuxième poignée.

Je suis ressortie avec mon pâté chinois mais nulle part où le manger.

Traverse la rue, entre dans un bar et me dirige vers les toilettes avec mon petit sac chaud et mon gros anorak pas branché, pas tendance, pas Plateau Mont-Royal.

Et assise sur un couvert de cuvette, j'ai avalé tout rond mon butin de menteuse honteuse.

9 commentaires:

LeDZ a dit...

Comment ne pas aimer une telle histoire ! L'image que je me fais de la fille qui mange un pâté chinois dans une toilette de bar, ça vaut de l'or !

Et pour l'envie de manger, j'ai pas pris de poids pendant le temps des fêtes, mais je dois bien avoir mangé pour 100 kilos de bouffe depuis le trois janvier, alors je te comprends !

A-DO-RABLE !

Mademoiselle Bis a dit...

Vraiment comique !

Et tu as sûrement fait la journée de la dame, qui s'en retournera chez elle avec un petit quelque chose au coeur en pensant avoir fait une ben bonne action ! :-)

mariecookie a dit...

alors la c'est l'histoire la plus cute dans son contexte que j'ai jamais lu ici lol....alors bravo a toi ma belle...tu as obtenue ce que tu voulais

Galadriel a dit...

HAHAHAHAHAHA!!!!

Vraiment hilarant ce post!
OMG Tu as l'imagination fertile!
:D

MaX DeB a dit...

Meilleure histoire de pâté chinois depuis la Petite Vie.

Bravo! :)

Pinocchio a dit...

Tu dois avoir le métabolisme extrêmement rapide!

Louis a dit...

Apres les #1 et les #2, les junkies qui se shootent, les blogueuses weird qui mangent du pâté chinoua dans les chiottes astheur, lol.

Life Saveur a dit...

Ah wow... excellent.
J'viens de me trouver une chouette adresse moi.
Illico dans mes favoris.

Bravo !

Le penseur d'anodin a dit...

Encore une fois le sacro-saint principe est vérifié:

La fin (faim dans ton cas) justifie les moyens !

C'est le fun icitte !