8 avril 2009

Meilleur, Lebeau & Letendre

J'ai fait application comme secrétaire dans un cabinet d'avocats.

Chaque matin, lunettes aux verres sans force, jupe et petit chignon, je ferais claquer mes talons carrés dans des corridors richement décorés.

Toc toc messieurs, c'est moi, l'étudiante pulpeuse qui vous apporte vos cafés.

Pour M. Meilleur, orateur émérite au menton fendu et à la chevelure pommadée, et pour M. Brind'amour, son blond et juvénile assistant, je me ferais discrète en leur préparant leurs coquets cafés au lait cannelés.

Pour M. Lebeau, jeune magistrat prodige à l'imposante musculature et aux complets sur-mesure, je le préparerais noir et fort, à son image.

Et pour M. Letendre, je ne lui servirais rien, parce qu'il serait de ces hommes qui ne peuvent se réveiller sans se préparer leur propre café, avec La Presse entièrement dépliée et un pamplemousse découpé à la cuillère dentelée.

À l'occasion, j'accompagnerais leurs tasses de cookies maison, avec des yeux en raisins et des sourires en glaçage.

Une fois les cafés servis, je m'installerais à mon très professionnel petit bureau, et je répondrais au téléphone, je serais digne de porter des lunettes, je noterais les rendez-vous avec rigueur et sérieux.

Aux pauses, je potinerais autour de la cruche d'eau avec les autres secrétaires.

Et aux heures de lunch, j'irais rejoindre M. Letendre pour prendre un goûter dans son bureau.

15 commentaires:

Celui qui blogue a dit...

Fort. J'aime les images que tu te fais des gens par rapport à la façon que tu leur servirais du café. Bel exercice.

Moi, comment tu me le servirais ? On va voir si tu as du flair!

Nayrus a dit...

À toi, je te servirais un thé, parce que tu n'as définitivement pas besoin de café.

Nayrus a dit...

(Avec des biscuits au beurre. C'est meilleur)

Silke a dit...

Un goûter... Hahah.

brem a dit...

Ça existe encore du monde qui se font faire leur café?

Vraiment... ça me jette à terre...

Celui qui blogue a dit...

@Nayrus : Ah ouais, j'suis si speedé que ça :P ? Pour le biscuit au beurre, mais j'prendrais un Oreo à'place!

@brem : Moi j'trouve que c'est un beau geste que de faire le café de quelqu'un, sauf si c'est toujours à sens unique. À ma job, c'est souvent moi qui part la cafetière parce que j'arrive en premier. Mais mon boss m'a déjà offert de me faire mon café (en mettant mon lait et tout...). J'ai trouvé ça weird et j'ai dit non!

Lily a dit...

Je suis peut-être anti-féministe, mais je ne peux pas dire que je trouverais ca dégrandant d'être la jeune secrétaire légèrement agace qui prépare le café de ces messieurs et qui prend en note les rendez-vous avec chignon et sérieux.:P
Une petite job calme comme je les aimes.

Sérénité a dit...

Ah, le fantasme de la secrétaire!

J'ai eu l'occasion d'être secrétaire, pendant un mois! Un essai à un nouveau poste, motivé de ma part par ce fantasme, justement, d'être légèrement agace, de faire le café et tout et tout.....

Et bien dans la vraie vie, mon patron a jamais voulu que je lui fasse son café, il m'appelait Chief, j'ai renversé mon café sur les rapports périodiques de tout le département (ils étaient sur mon bureau en attente d'être classés) ce qui heureusement a bien fait rire mon patron, et la seule fois où il s'est penché sur moi - je croyais que c'était pour humer le parfum suave émanant de ma personne - ce fut pour me demander si je fumais (ouin, mon ex était fumeur, alors bonjour l'odeur de cigarette)....

Oui, ça a pété ma bulle.

SoJi a dit...

Ahaha, tu écris toujours aussi bien Clau. Un truc me trouble par contre, pourquoi faut-il toujours que ce type d'histoire ce termine dans les pantalons de quelqu'un?

-A a dit...

@ nayrus: C'est comme la job parfaite pour toi

@ brem: mon meilleur ami s'est déjà fait demandé dans une entrevue s'il savait faire du café...

L'Impératrice a dit...

J'ai été réceptionniste dans un cabinet d'avocats prestigieux. Je peux te dire tout de suite que ça n'a rien de glamour, les vieux avocats font des jokes grasses et les jeunes te regardent comme si t'avais raté ta vie. Je ne pouvais pas croire qu'on me prenait en pitié parce que j'avais fait des études littéraires plutôt qu'un bac en Droit pour apprendre à défendre des compagnies d'assurance verreuses. J'ai rapidement déchanté...

Nayrus a dit...

@Mel: J'ai ri toute seule en l'écrivant.

@Brem: En autant que ça amuse la personne qui les prépare, je suis d'accord.

@Celui qui blogue: Pas speedé! Énergique!

@Lily: En fait, je n'ai aucune idée de mes tâches. Je ne sais même pas si ma candidature sera retenue. Ce sera probablement gris et ennuyant, et je ne préparerai pas le café de personne.

@Sérénité: Ça, ça me plaîrait! Une source infinie d'anecdotes pétillantes!

@SoJi: Parce que ce genre d'histoire est de l'ordre du fantasme, et dans mes fantasmes, il y a des pantalons.

@A: hahaha Répondre au téléphone et faire du café pour des hommes, le job parfait pour moi?

Tu m'outres.

hahaha

@L'Impératrice: C'est l'idée que je me fais du réel job, oui.

Gen a dit...

Pourquoi, mais ô pourquoi je t'imagine TRES bien faire ce boulot? ^^

brem a dit...

Un café c'est tellement personnel... je voudrais pas que personne me le prépare autrement qu'à ma manière à moi. Et à moins de circonstances exceptionnelles, je trouve ça macho et poche que qqun se sentre trop important ou occupé pour aller se faire un café. En plus c'est un endroit où tu peux faire la recontre de beaucoup de gens intéressants la machine à café! :)

La Shirley a dit...

Mais on s'en fout du café !!!!
C'est la mission qui compte ! Et la mission c'est Bonne ET Adorable !