27 avril 2009

21

J'aurai bientôt 21 ans.

J'étais jadis une mignonnette qui prenait plaisir à découvrir tout l'attrait sexuel qu'elle pouvait susciter.

Et toujours, le paraître primait sur le confort.

L'hiver, je me baladais en jeans cigarette et en bottillons aux talons bons à s'éclater les chevilles.

J'en ai passé des moins trente-cinq degrés dans mon petit jacket de cuir, avec le rouge à lèvre qui me tache le foulard et les jointures gelées à en craquer.

Puis venait l'été. Jupes, petits shorts, camisoles, et dans mes longs cheveux bouclés, j'accrochais des fleurs et des rubans.

J'étais toujours maquillée, toujours bien mise, avec la lèvre juteuse et les pommettes roses à outrance, et sous le léger coton de mes robes, je ne portais pas de soutien gorge.

C'est que je ne comprenais pas entièrement toute l'étendue du message que je projetais. Je me divertissais à plaire aux hommes, et leurs réactions pas toujours brillantes me fournissaient mes meilleures anecdotes.

Et après avoir empilé les numéros de téléphone à l'infini, je me suis lassée, je me suis assagie, parce que réellement, c'était vide, tout ça.

J'ai fait couper mes cheveux bien courts, et j'ai graduellement poussé tout au fond du tiroir mes vêtements les plus audacieux.

Et je n'étais plus confortable dans ma peau. Je n'avais plus envie d'être une gamine pulpeuse.

Je me suis mise à m'entraîner durement, et aujourd'hui, je suis toute en muscles.

J'ai changé ma garde-robe pour des vêtements sportifs, confortables, des vêtements dans lesquels je me sens bien.

J'ai moins le besoin de plaire, et je me sens plus calme, plus confiante, car ceux qui sont biens dans leurs peaux se font remarquer d'une bien plus belle manière que ceux qui ne travaillent qu'à s'attirer les regards.

Le seul détail qui me désole un peu, c'est que maintenant, ce sont les femmes qui me laissent leur numéro.

7 commentaires:

Littératrice a dit...

Je crois t'avoir vu dans un cours aujourd'hui. Tu dégageais effectivement beaucoup de confiance, ça a attiré mon regard. Tu sembles avoir du caractère, du "panache". C'est sexy.

Mais du même coup, tu intimides probablement nombre d'hommes!

La bête a dit...

Hahahahahaha!!!!! Magnifique!

Alors au BlogOff, tu viens en tenue sexy féminine ou en tenue... moins féminine?

Nayrus a dit...

@ Littératrice: Merci pour tes bons mots.

C'est effectivement ainsi que je suis habituellement perçue.

Résultat, je suis toujours celle qui doit faire les premiers pas.

C'est lassant, à la longue.

@ La bête: J'ai pas dit que j'étais devenue une butch non plus.

t4nne a dit...

Je te croyais plus vieille que sa... Tu dégage une grande maturité ;) Je me pensais pas plus vieille que toi :P

Samantha a dit...

C'est drôle, j'allais écrire la même chose que t4nne. On a le même âge, mais il y a tellement une belle maturité dans tes écrits. Je te lis depuis longtemps et je n'ai jamais laissé de commentaire, je crois. Je m'en veux un peu parce que tu es la personne que j'aime le plus lire. Mais bon, mieux vaut tard que jamais, il paraît. Alors bravo à toi d'avoir trouvé ton style et de l'exploiter si bien. Merci de me faire rire, sourire ou presque pleurer, parfois. Ce que tu dégages en réalité, je pense que tu le dégage ici aussi. Tu t'assumes et c'est ce qu'il y a de plus merveilleux !

Pinocchio a dit...

Niark niark!

Restons dans le thème. Dis, tu crois que je devrais aller travailler comme barman dans le village cet été?

Ainsi va la vie... a dit...

Bravo pour cette belle introspection! Changer de style du tout au tout, ça ne doit pas être évident, mais tu as osé et on dirait que c'est pour le mieux. Bravo!